750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Michel Couvreur Meldrum House.

Très brièvement, Michel Couvreur était un embouteilleur indépendant d'origine belge et relativement anticonformiste.

 

Né en 1928, il a fait ses adieux en 2013.

Il a débuté en tant que négociant en vins de Bourgogne, installé au coeur du pays, à Bouze-lès-Beaune dès le milieu des années '50.

 

Une dizaine d'années après il installe sa société au Royaume-Uni et commence fort logiquement à s'intéresser au whisky.

Il travailla avec la distillerie bien connue de Edradour, avec comme objectif de produire un whisky différent et le rêve peut-être de produire un meilleur whisky que celui de l'époque.

Pour cela il fut un des premiers à revenir à la production du Bere Barley, qu'il faisait alors pousser dans les Orcades.

 

Nous le savons, Monsieur Couvreur était très attaché à l'idée que le bois des fûts accorde au produit fini les 9/10ème de sa qualité gustative.

Les single malt ou les blends, qui jamais ne disent leurs noms sur ses bouteilles, vieillissaient dans des fûts de vins, de Xérès ou de bourbon dans ses chais Bourguignons.

 

C'est aujourd'hui à priori sa fille qui gère la production, Alexandra. Elle garde la ligne de conduite de son père en important ses whiskies d'Ecosse, ils sont par ailleurs diminués en alcool également avec une eau écossaise qui provient du Loch Katrine.

Les fûts bien entendu, sélectionnés rigoureusement, il ne saurait en être autrement.

 

Voilà reste à déguster tout ça.

 

  • Michel Couvreur Rotation "Meldrum House - Old Meldrum" 87/91 43%. Bottle n° 164520.

 

Nez: Il y a clairement une influence du sherry, mais c'est également vineux. Avec un peu de patiente l'orange s'installe. Les épices se mélangent, poivre, muscade et baies de genévrier.

 

Bouche: Vineux à souhait, un peu d'acidité, avant qu'une légère note plus grasse et fruitée n'apparaisse. Le bois est intense, accompagné de caramel.

 

Finale: Légèrement crémeuse et caramélisée. Ensuite beaucoup plus de tanins de bois, sèche. Quelques petits fruits acides qui provoquent une longue persistance. 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article