750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Rosebank, The Treasure of Scotland. Big Five 4/5.

Distillerie des Lowlands située à Camelon, à proximité de Falkirk, si sa date de création n'est pas simple à déterminer, sa date de fermeture l'est.

Il semble qu'elle fût fondée au tout début du 19ème siècle, vers 1815. Les registres de l'époque manquent de clarté, puisqu'il y a eu plusieurs entrepreneurs qui s’installèrent dans un mouchoir de poche et il n'est pas possible de savoir si Rosebank était pionnière ou s'est installée dans une distillerie déjà existante et rapidement vendue.

Elle fut bâtie sur les berges du Forth & Clyde canal, à l'époque voie navigable importante qui reliait Glasgow à Édimbourg.

En parallèle et sur la rive opposée se développa une malterie, la Camelon distillerie Maltings.

C'est en 1840 qu'un certain James Rankine va aplanir les choses en installant la nouvelle Rosebank au sein de la malterie Camelon.

L'entreprise connu une belle réussite qui conduit à son agrandissement dés 1845 et enfin une reconstruction en 1864, sur la totalité de la malterie qui tombera en faillit en 1861, en conservant bien entendu la partie de maltage pour les besoins de la distillerie.

Ce n'est qu'en 1894 que la distillerie prendra le nom de Rosebank Distillery Ltd et en 1914 qu'elle va rejoindre d'autres distilleries pour fonder ce géant qui finira par l'écraser, la Scottish Malt Distillers, qui rejoindra DCL, pour enfin tomber dans les filets de Diageo.

Le whisky de Rosebank était fort apprécié et si elle arrêta de fonctionner le temps que dura la guerre, elle produisit jusqu'à sa fermeture en 1993, sans discontinuer.

La raison de l'arrêt brutale est financière. En effet lorsque United Distillers fut obligé d'investir 2 millions de livres pour le traitement de ses rejets, le groupe préféra mettre la clé sous le paillasson.

En 2002 Diageo achètera la distillerie et les fûts pour les libérer lentement et à prix d'or.

En 2008 devait voir Rosebank renaître, mais lors des réveillons 2008 - 2009, les équipements ainsi que les alambics furent dérobés par des voleurs de métaux. Je te clouerais ça sur la porte de ma grange ça irait vite bande de gnaaargghhh!

Et je crois que Michael Jackson m'aurait tenu les clous sans problème.

La particularité de ce whisky était d'être distillé trois fois, comme traditionnellement dans les Lowlands.

 

Bon goûtons celui-ci :

 

  • Rosebank 9Y. 25/03/1992 - 02/2002 The Treasures of Scotland "by Fassbind of Switzerland" cask 1461. 44% Bouteille 52/402.

 

Nez : Du miel, de la douceur. Très végétal. Une fraîcheur légèrement mentholée. Ensuite viennent des fruits frais et des épices. Il y a du malt.

 

Bouche : C'est gras et vanillé. Faiblement poivré. Salade de fruits en sirop. Beaucoup de finesse. De la pêche.

 

Finale : Elégante, très végétale. Un peu sèche et laissant apparaître sa jeunesse. Salée.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article