750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Brora : Big Five, épisode deux.

Vous connaissez le Big Five! La réunion des cinq légendes d'Afrique, le lion, le léopard, l'éléphant, le rhinocéros et le buffle.

J'ai mis du temps à me décider, mais après avoir goûté dernièrement au Port Ellen, l'envie m'est venue d'ouvrir mes cinq échantillons les plus précieux.

Je ne me considérais pas vraiment de taille à affronter des noms aussi prestigieux, craignant que mon palais ne soit pas prêt pour cela.

J'ai un tel respect et une admiration pour ces distilleries aujourd'hui disparues et probablement aussi j'ai bien conscience que peut-être jamais plus je n'aurai la possibilité de contempler ces nectars dans mon humble verre, que j'ai des difficultés à me le permettre.

Mais voilà la vie étant ce qu'elle est, le moment est venu. Je ne dois pas me rater car je n'ai qu'un exemplaire.

Avant de donner son nom, je précise qu'il fera donc partie d'une série de dégustations plus ou moins rapprochées de cinq whiskies plus ou moins mythiques de par leurs histoires.

Alors probablement qu'il existe des versions bien plus prestigieuses de ceux-ci, mais je suis déjà bien heureux d'y avoir accès.

Alors le voilà:

  • Brora 23Y Ian MacLeod 'Chieftain's Choice' 46% Sherry Butt, cask 1514, Nov 1981 - Mai 2005, 846 bouteilles.

 

Nez : Le sherry est bien présent, très doux et fruité. Frais avec un côté plus minéral et pâteux. De la marmelade d'orange. Pour les fruits, peut-être de petites prunes vertes et pas trop mûres. Avec l'ouverture se présente quelque chose de plus floral et savonneux. Encore une fois ce sont des saveurs qu'il est difficile de comparer avec les whiskies modernes.

 

Bouche : La bouche délivre beaucoup de douceur, c'est bien plus gras, plus enveloppant. Il y a du souffre, de la crème de sherry en masse. De la pêche.

 

Finale : La langue se couvre d'épices, elle est un peu sèche. Tabac à cigare.

 

C'est un whisky qui évolue lentement dans le verre et qui change de registre à chaque fois que vous y plongez le nez.

Ce dram m'a été offert, merci encore 'l'ancêtre' (Private joke).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article