750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Caperdonich 35Y - The Whisky Fair

 

  • Caperdonich 35Y "Selected by & Exclusively Bottled for The Whisky Fair - Supplied by Duncan Taylor & Co. Ltd". 11-1972 / 08-2008. Refill Sherry Hogshead. 188 Bottles. 48,3%.

 

Nez : Ce nez me renvoi à ces liqueurs de pruneaux ou de cerises que mon père faisait, dans ces pots de terre cuite. Alors nous ne sommes pas dans les premières minutes comme sur un Glendronach 21 ans par exemple, que par ailleurs j'aime beaucoup pour cette même orientation. Mais il donne un autre signal, plus de complexité, de subtilité, il a besoin de quelques minutes pour reprendre son souffle, lui qui est né en 1972. Doux, liquoreux, avec des épices qui remontent lentement. De la cardamone et une orange bien trop mûre qui libère ses propres alcools. Il va conserver son style taquin avec de petites pointes d'alcool, mais libérer aussi rapidement des fruits très mûrs, de la papaye déshydratée et sa consistance se fera plus laiteuse.

 

Bouche : Quel bonheur de déguster le produit d'une de mes distilleries favorites et à jamais disparue. Toutes ses saveurs ne font qu'une et pourtant. La texture est celle annoncée au nez, laiteuse, grasse,avec un peu de cire. Les fruits s'assemblent, mais il passe de cette orange, de ces pruneaux, des abricots et de la papaye, voir de la mangue. Ensuite les épices, un peu de poivre, toujours de la cardamone, mais aussi du bois ancien, un bois qui a accompagné son whisky pour communier avec lui. Miel d'oranger, fleurs de bigaradier. 

 

Finale : Légèrement plus sèche et poussiéreuse. Le bois, des épices qui s'adoucissent et de la feuille de thé. Peut-être le moment où toute sa délicatesse est la plus perceptible, comme un vieil homme qui n'a plus rien à prouver. Une pointe de cannelle et de cerise confite, qu'accompagne une huile un peu terreuse.

 

Embouteillage exclusif pour le festival de Limburg, le Whisky Fair.  

 

Un énorme merci à Fred Muller. 

Encore un de ces whiskies extrêmement rares et totalement introuvables, qu'il m'a été donné de déguster grâce à la générosité de ce grand monsieur.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article