750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Glendullan 'Rare Malts'

 

  • Glendullan 23Y Rare Malts 'Selection' 1972 / 1996. 62,43%.

 

Nez : Il me semble puissant, sur la pomme et la vanille. La cire d'abeille, le miel et les fruits secs arrivent au second plan. Dans l'ensemble c'est plutôt huileux, avec une touche plus florale par moment. Avec l'ouverture du réglisse fait son apparition.

 

Bouche : Le sentiment de puissance se confirme, mais celui-ci va rapidement s'effacer. Son caractère emprunt de miel, laissant au passage de cette texture épaisse qui le caractérise, va canaliser cette énergie que dégage les 62,43%. Rapidement du réglisse va se répandre sous forme de sirop. 

 

Finale : Longue et grasse sur le réglisse.

 

Un style old fashion, un peu abrupte au départ, mais qui au final se révèle particulièrement addictif.

C'est puissant certes, mais tellement bien rattrapé par ces notes miellées, son côté huileux et pour moi qui apprécie cela, le réglisse qui va se confirmer du nez à la bouche, pour rester dans cette longue finale.

Une distillerie que je n'hésiterai pas à tester à nouveau, sous des angles divers et variés comme toujours.

Je suis particulièrement curieux de comparer cette version datant du début des années '70, avec une version plus récente. 

 

Nose: It seems powerful, on apple and vanilla. Beeswax, honey and dried fruits are in the background. Overall it is rather oily, with a more floral touch at times. With the opening of licorice makes its appearance.

Mouth: The feeling of power is confirmed, but this one will quickly disappear. Its character borrowed from honey, leaving in passing of this thick texture that characterizes it, will channel this energy that emanates the 62,43%. Quickly licorice will spread in the form of syrup.

Finale: Long and fat on licorice.

 

An old fashion style, a bit abrupt at the start, but which in the end proves particularly addictive.

It is powerful but certainly so well caught up by these honeyed notes, its oily side and for me who appreciates that, licorice that will confirm from the nose to the mouth, to stay in this long finish.

A distillery that I will not hesitate to test again, from various angles and varied as always.

I am particularly curious to compare this version from the early '70s, with a more recent version.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article