750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Mortlach 19Y Brachadair.

 

Brachadair est une jeune société belge d'embouteillages indépendante.

Elle tient son nom du Gaélique, qui signifie Maltman, celui qui fait le malt.

Trois hommes sont aux commandes, Patrick Vanderlinden et ses neveux Cédric et Alexander.

A ce jour elle a sélectionné cinq fûts depuis 2013, le premier était un Braeval 21Y de 1991.

La collection s'est agrandie la même année, avec un Arran ainsi q'un Laphroaig, en partenariat avec une autre maison d'embouteillages, A.D. Rattray.

Le Arran 16Y était par ailleurs pour l'époque l'une des expressions les plus âgées de la distillerie.

La maison a une politique relativement proche de l'idée que je me fais moi même du monde du whisky.

Elle n'est pas particulièrement attachée à l'âge de celui-ci, accordant toute l'attention nécessaire à la qualité recherchée.

D'emblée il fut décidé de ne pas filtrer et de conserver le taux naturel du whisky.

En 2014 paraîtra un Clynelish 16Y de 1997 et enfin cette année un nouveau venu, un Mortlach 19Y de 1997 également.

 

J'ai eu la chance de pouvoir entrer en contact avec Patrick Vanderlinden et de découvrir les sélections ci dessus et dessous.

 

  • Mortlach 19Y 'Brachadair' 06-1997 / 07-2016. ex Bourbon Hogshead    n°7215. 54,3%.

 

Nez : Très parfumé. Outre les saveurs typiques d'un fût de bourbon, à savoir vanille, miel, des fruits apparaissent après une bonne aération. C'est de la pêche, de l'orange, ainsi que de la lime qui apporte une belle fraîcheur acidulée. Il y a de la texture, c'est gras. Avec un peu de patience, la vanille va muter en caramel et les fruits devenir plus exotiques. C'est riche pas de problème. Encore plus tard le miel va se montrer plus puissant... Bref un whisky qui évolue sans cesse. 

 

Bouche : La bouche possède une belle énergie, beaucoup plus citronnée, très fraîche et sans que l'alcool ne se montre trop enthousiaste. Après vient de l'orange et un soupçon de sucre d'orge. Ensuite les fruits du nez et certainement une apparition de pâte d'amande.

 

Finale : Légèrement sèche et herbacée. Zeste de citron accompagné d'un peu de cire.

 

Commentaire supplémentaire, ce whisky est très bien fait et comme j'aime tout ce qui est citronné, j'adore celui-ci.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article