750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Mount Gay XO - Cask Strength -

Limited Edition

 

  • Mount Gay XO Cask Strength 'Limited Edition - Commemorate the 50th Anniversary of Barbados Independence'. 3000 Bottles. 63%.

 

Nez : C'est du X.O. avec du punch, tant dans la puissance que dans les arômes. Ça libère du caramel, du chocolat noir, de la banane très mûre. Très dense et gourmand. Nous avons encore de la mangue, de la cannelle, difficile de décrire ce sentiment de densité. Il faut juste espérer que l'alcool ne soit pas dominant en bouche. Il va s'ouvrir sur des notes de café moulu, tout en conservant cet aspect purée de fruits exotiques.

 

Bouche : C'est puissant nécessairement et pourtant c'est presque une caresse pour les papilles, bien entendu il va se siroter, j'imagine que par 3 ou 4 cl, la sensation peut-être très différente. À la fois gras sur la texture, sirupeux et plus amère avec ce caramel cuit. Le café me semble encore plus puissant, toujours chocolaté, avec également des fruits secs. J'adore cette distillerie, j'ai été séduit par la version finie en fût de whisky tourbé, mais celui-ci c'est une nouvelle très belle expérience en provenance de la Barbade.

 

Finale : Nous avons en finale la réplique presque identique des arômes présents au nez, cet effet miroir est vraiment agréable. Banane cuite, mangue. Chocolat et café. Longue et surtout je ne m'en lasse pas, j'aime ce rum pour son énergie, sa richesse et puis quand c'est bon c'est bon non ? Comme dirait Roger, il n'y a pas que les esters dans la vie ; )

Mount Gay XO - Cask Strength -
Mount Gay XO - Cask Strength -
Mount Gay XO - Cask Strength -
Mount Gay XO - Cask Strength -

 

L'île fut probablement habitée plus de 1500 ans avant J-C, par des populations amérindiennes venues du Venezuela.

Les Arawak s'y installèrent vers -400 et ensuite les Caraïbes bien plus tard au 13ème siècle.

Ces populations anciennes disparurent du fait de famines, de maladies ou du commerces d'esclaves.

 

Ce sont les portugais qui seront les premiers européens à fouler cette terre, ce sont eux également qui lui donneront son nom actuel.

Les anglais prendront possession de la Barbade au tout début du 17ème siècle, période à laquelle l'Angleterre subit elle même une période de révolutions, qui conduira à la décapitation de Charles le premier en 1649.

 

Les Irlandais arriveront en masse, pour cultiver le tabac, suivis directement par les premiers esclaves africains. 

Alors que le marché du tabac va s’effondrer, celui du sucre va vivre son âge d'or.

Une canne à sucre introduite en 1637, qui par l'intervention de hollandais chassés du Brésil donnera naissance aux premières productions de rum dès 1642.

La Barbade conservera le titre de plus grande puissance sucrière jusqu'à la toute fin du 17ème, supplantée par la Jamaïque dont le territoire plus grand permettait de plus vastes cultures.

 

Il faudra malheureusement attendre 1838 pour voir la fin de l'esclavage et 1951 pour le début du suffrage universel.

 

C'est enfin en juin 1966 que l'île va négocier et obtenir son indépendance, rejoignant par la même occasion les nations du Commonwealth en novembre. 

 

Cette édition spéciale de la maison Mount Gay, établie en 1703 célèbre cet événement, avec un rum présenté cask strength, un small batch produit à seulement 3000 exemplaires, selon cette recette qui rassemble des distillats issus d'alambics colonnes et pot-stills.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article