750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression

 

J'ai eu dernièrement la chance de rencontrer Miguel Smith, qui est comme l'indique le titre de cet article, ambassadeur international pour la distillerie de rum de la Barbade, Mount Gay.

 

Mount Gay est légalement établie depuis 1703, ce qui en fait la plus vieille distillerie de rum du monde.

Mais l'histoire du rum et de cette île des Antilles est plus lointaine et profonde encore.

En effet elle est souvent considérée comme étant le berceau originel de celui-ci.

 

D'abord colonisée par les portugais, elle rejoindra la couronne britannique dès 1627. La canne y sera rapidement cultivée et son utilisation dans la production de sucre fera rapidement le pont avec celle de rum, puisque les techniques importées par les colons hollandais ne tarderont pas à faire couler cette boisson de pirates dans les gosiers, tout en admirant les moulins à vent qui allaient de paire avec les distilleries.

En bref les débuts de la production, disons de manière artisanale se situent vers la première moitié du 17ème siècle, avec ce qui fut nommé le Kill Devil.

 

La distillerie connue désormais sous ce nom de Mont Gay Rum fit partie de l'héritage d'un certain John Sober, qui devint alors le premier propriétaire connu à faire sortir de l'ombre des installations dont il sera bien difficile de définir la naissance dans le temps.

Celui-ci fera appel à un homme d'affaire reconnu sur l'île, John Gay, qui ne tardera pas à se faire remarquer par une production qualifiée de qualitativement au delà de la moyenne.

 

Comme le signifiait Miguel Smith, la tradition et le savoir faire se sont transmis, offrant un rum à la qualité invariable. Bien entendu le matériel utilisé possède des mensurations bien plus élevées qu'à l'origine. Le petit alambic d'alors ferait figure de bassine comparativement à ceux actuellement employés.

La distillerie utilise en partie de la mélasse locale, autrefois surnommée 'Black Gold', mais aussi une mélasse importée. Je n'en connais pas la ou les origines, mais elle est sélectionnée sur base d'une qualité semblable à celle exigée par le maître distillateur.

Elle utilise deux types d'alambics, à colonnes, mais aussi de type pot still, ainsi qu'une eau particulièrement pure.

Sa production lui est exclusivement destinée, je veux dire par là que Mount Gay ne vend pas sa production aux embouteilleurs indépendants ou aux assembleurs.

Une grande partie de ses fûts proviennent de distilleries de bourbon, même si la version que je vais essayer de décoder pour vous aura connu un finish dans des fûts en provenance d'une distillerie de Islay.

J'ai posé la question bien entendu, à savoir de quelle distillerie... la réponse fut "De la meilleure", avec un petit sourire en coin, je vous laisse réfléchir à cela, mais je suis presque certain que vous parviendrez à la même conclusion que moi.

Aujourd'hui c'est le master blender, Allen Smith, qui est à l'oeuvre dans chaque création. Sa technique répond à une philosophie simple, mais qui requière une connaissance extraordinaire de la maturation tropicale du rum, il s'agit du célèbre "Quand c'est prêt, c'est prêt". Cela semble simple, c'est en tout cas une volonté de simplification qui justifie à elle même le choix de ne pas indiquer d'âge sur les bouteilles.

Sachez néanmoins que dans le line-up que j'ai pu tester ce jour là, depuis la version Black Barrel, les éditions suivantes doubles systématiquement la moyenne d'âge de l'assemblage. Ce qui conduit rapidement à des rums relativement âgés.

 

J'avoue que j'étais un peu perplexe au regard du volume d'alcool moyen de 43%.

Premièrement Miguel Smith m'a confié que c'était plutôt de cette manière qu'est consommé le rum localement. Ici pas d'overproof ou de full proof, bien que le cocktail soit présent, il ne représente pas la manière commune de le consommer. Non, ici il est dégusté tel qu'il sort de la bouteille.

Ensuite après dégustation, je dois avouer qu'à aucun moment cela n'a été un problème, tant le style des Barbades convient au dégustateur que je suis actuellement. Un rum d'une grande densité aromatique, travaillé de telle façon qu'il passe aussi bien à 43% qu'à 57%.

 

Ce style se démarque avec la première version découverte, Black Barrel, qui tient son nom et ses notes fumées, des fûts passés par une phase de bousinage. 

Nous y trouvons des épices, du moka, de la banane, de la vanille ainsi que des amandes. Il y aura encore en bouche des notes d'orange.

Ce rum est issu de cet assemblage de pot still et de colonne typique de Mount Gay, si vous voulez une tranche d'âge... disons entre deux et sept ans de moyenne.

Ensuite nous avons pu déguster la version XO étiquette noire. Bien que le rum possède la même méthode de production que sur le Black Barrel, la présence du sucre brun, de la banane est plus intense, clairement. Nous y trouverons des arômes de café, de caramel, mais aussi ces épices qui dynamisent l'ensemble.

 

L'édition 1703 Master Select représente une portion plus importante qui provient de pot-stills, ce qui lui confère plus de poids, mais également une présence plus marquée de cacao amer, de butterscotch. Cette édition est produite une fois par an et ne rassemble que 55 fûts, d'où une quantité disponible vraiment réduite. Sans oublier qu'il faudra compter sur environ 11% de part des anges.

 

Alors que nous énumérions le taux de sucre de certains rums avec Miguel Smith, nous mettions en évidence le travail qui lentement commence à se remarquer sur les étalages, avec l'émergence des rhums agricoles, ou de mélasse sans adjonction de sucre, ou toute autre substance qui conduit à penser que certains rums n'en sont plus.

Lorsque j'ai dis à M.S. que ceci est une question d'éducation, il m'a immédiatement répondu dans ce style vif et dynamique qui est le sien, "It's my life", et je le crois.

 

Mount Gay communique d'ailleurs fièrement à ce sujet, sa production affiche un zéro pointé en graisses, acides gras saturés, glucides, dont le sucre ainsi qu'en sel.

Pour une valeur énergétique en Kcal d'environ 70 par verre

 

 

  • Mount Gay XO 'The Peat Smoke Expression' Bourbon Casks - Finish Islay Peated Whisky Casks. 6120 Bottles. 57%. (96 bouteilles pour la Belgique).

 

Nez : Un intense sucre muscovado se présente à l'assaut de mes naseaux. C'est compact et en même temps d'une grande souplesse, à aucun moment de l'alcool ne se présente, un pur plaisir. Je ne dirais pas que ce nez est changeant, il est évolutif. Du café vient ensuite, accompagné de ces notes qui rappellent ces pâtisseries au rum nécessairement. De la vanille, enfin des fruits mûrs, banane, ananas, du bois toasté. Jusque là la tourbe est discrète.

 

Bouche : Parfaitement équilibrée, sa puissance est au service des arômes. Ce caractère propre à la gamme, qui s'attache les services de saveurs de sucre de canne, sans en imposer ses désagréments. Selon les recommandations de Miguel Smith, je le laisse reposer, afin qu'il s'aère et offre d'autres saveurs. Les fruits refont surface, ananas, banane. Il y a désormais un peu d'épices qui arrivent, du cacao. La fumée est présente dans la rétro-olfaction, dans la respiration. Plus tard encore, du caramel beurre salé, énorme !

 

Finale : Elle conserve sa puissance longtemps. Plus sèche et boisée, le café fort est évident. Il y a ici ces relents de fumée, un voile plus végétale. Cacao légèrement amer, quelques fruits secs et un ananas disons déshydraté. Oui la fumée est bien installée en fin de bouche, persistante, intégrée sans que cela ne déstructure l'ensemble.

 

Ce rum est disponible en Belgique depuis peu, à seulement 96 exemplaires, à 180 exemplaires pour la France et le sera bientôt au Royaume-Uni.

 

Est-il indispensable, je ne sais pas... mais il apporte cette petite différence, qui a ma préférence.

 

Je remercie chaleureusement René Danloy, ainsi que Miguel Smith pour leur incroyable sympathie à mon égard.

Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression
Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression
Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression
Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression
Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression
Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression
Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression
Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression
Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression
Mount Gay : Rencontre avec Miguel Smith International Brand Ambassador et Dégustation du XO Peat Smoke Expression

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article