750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Octomore Elements of Islay OC3.

 

C'est au Spirits in the Sky que j'ai eu le plaisir de découvrir cette gamme de produits, admirablement représentée par Mariella Romano.

 

J'ai déjà eu l'occasion de parler de Speciality Drinks, cette société d'embouteillages britannique née en 2005.

 

Depuis quelque années Octomore se décline en versions indépendantes.

Il y a en effet plus d'une vingtaine de versions officielles depuis le 1.1 Ochdamh-mor parue en 2008 à 6000 exemplaires.

 

Ensuite viennent les versions Rest & be Thankful Whisky Company, que je n'ai pas encore eu l'occasion de tester et au regard des prix, ce n'est pas pour demain.

 

C'est à peu près le point commun des Octomore, un prix franchement élevé, pour des embouteillages certainement particulier, mais également très jeunes.

 

Bref depuis 2015 Speciality Drinks a ajouté à son catalogue ce monstre de tourbe made in Bruichladdich.

J'ai eu la chance de tester la version officielle 7.3 Ochdamh-mòr, un assemblage de fûts de bourbon et de vins espagnols en compagnie de Joanne Brown et objectivement c'est un très bon whisky, qui va au delà de la tourbe.

 

Voyons celui-ci, qui évolue dans un format 50cl comme toute la gamme.

 

  • Octomore "OC 3" Elements of Islay 60,3% 2016.

 

Nez : Très doux, sur des notes de BBQ. C'est crémeux. La tourbe est grasse, beurrée et presque sucrée. Avec l'ouverture viennent des saveurs viandées, animales.Avec de l'eau il y a de l'anis et quelques plantes, dont du céleri vert. Des notes plus camphrées, mais aussi plus rondes, plus vineuses. Tabac à pipe. Objectivement c'est quand même remarquable pour un jeune whisky hyper tourbé de receler une telle palette aromatique.

 

Bouche : Grosse dose de cendre. Du sel, du réglisse, huile de tourbe. Très équilibrée et une intégration parfaite de l'alcool. L'eau va libérer un ensemble de plantes aromatiques, casser son attaque sèche, pour aller sur quelque chose de plus gras, caramélisé et médicinal.

 

Finale : Cendre de tabac. Sèche. Salée. BBQ, bois brûlé. Surtout très longue.

 

Un très bon Octomore rien à dire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article