750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Debriefing de la dégustation Nikka chez Drinks Dubuisson.

C'est dans une ambiance ultra conviviale et décontractée que l'on ne rencontre que dans la région du centre, que s'est déroulée la dégustation des nouveautés de chez Nikka, initiée par Monsieur Denis Faucon et présentée par Frédéric Berwart.

L'adresse du jour, ou plutôt du soir était Dubuisson Haine-St-Paul Chée de Redemont, 24.

Les drinks Dubuisson ne sont pas exclusivement détaillants en whisky single malt. Nous y trouvons une très belle sélection de bières, de vins, ainsi qu'une quantité de boissons plus ordinaires.

Mais il n'est pas compliqué de comprendre que la démarche est d'amener la clientèle à se diriger vers des produits qui en valent la peine.

C'est à cela que s'emploie de manière constructive Denis Faucon, responsable des vins et spiritueux, en proposant régulièrement de belles dégustations.

Bien entendu il y a du Jack, du William. Premièrement il en faut pour tout le monde et tous les goûts, encore que chez Jack Daniel's il doit y avoir des choses à découvrir.

Disons qu'il s'agit d'un détaillant généraliste qui prend une très bonne direction.

Comme je suis arrivé un peu à l'avance, je me suis baladé dans la boutique et j'ai croisé quelques bouteilles sympa comme mon whisky de cœur le Glendronach 15Y Revival qui disparaît lentement mais sûrement des rayons, il était ici à un prix très correct, si vous êtes dans le coin je vous recommande de ne pas traîner.

Il y a du Mackmyra, du Kilchoman, des embouteillages de chez Compass Box et bien d'autres que vous retrouverez facilement dans le catalogue de chez Nectar.

Bref nous sommes déjà loin du night shop.

La dégustation en elle même s'est déroulée en toute simplicité. Le prix de l'inscription n'était pas très élevé et donnait droit à des réductions équivalentes.

Les drams étaient généreux et entrecoupés du très bon commentaire de Fred, dont je ne me lasserai jamais d'écouter les nombreuses digressions.

Il faut dire que d'entendre quelqu'un qui a visité tant de distilleries, ça fait rêver.

Le public était très réceptif et très intéressé, semble t'il principalement novice mais adorablement curieux.

La région du centre est riche de sa population. Même s'il est facile de se faire un peu aboyer dessus, surtout en bagnole, cela se termine encore souvent autour d'une chope au bistrot du coin.

En résumé si l'occasion se présente à nouveau j'y retournerai avec grand plaisir.

LES WHISKIES JAPONAIS!

Que valent-ils?

Je ne vais pas refaire un article complet sur la politique actuelle en matière de NAS, de marketing, de choses qui de toutes les manières sont loin d'être mon quotidien, je n'ai de ce fait aucune légitimité dans le domaine et franchement ce n'est pas ce qui me préoccupe le plus.

La conséquence de cela n'a souvent pour origine qu'une grognonite chronique au sujet d'un marché en pleine évolution.

Evidemment il m'arrive de râler, puis je bois un petit whisky très bon et pas hors de prix et j'oublie ces tracas.

Mais pour faire quand même une toute petite parenthèse là dessus, la disparition des notions d'âge viendrait bien d'un manque de fûts matures.

Cela serait lié premièrement à un regain d'intérêt du marché local, des pays d'Asie comme la chine bien entendu.

Deuxièmement les distilleries du Japon ne produisent pas tant de whisky que cela et durant les années '90 par exemple, la demande étant relativement faible, la production a été réellement minime.

En conclusion, il faudra probablement attendre 5 ou 10 ans avant de retrouver des versions avec notion d'âge, si cela se produit.

Dernière chose sur les habitudes de consommation au Japon. Ils boivent beaucoup de whisky, mais principalement de qualité moyenne et associé à diverses boissons pétillantes, miam miam.

Le whisky japonais disais-je.

La technique de distillation est semblable à ce qui se faisait en Ecosse, première chauffe directe au charbon, pour bien caraméliser le fond de l'alambique.

Le malt vient d'Ecosse, les fûts sont essentiellement de bourbon américain, de sherry européen et un peu de Mizunara.

Si vous avez la chance de visiter Yoichi ou Miyagikyo, ne vous embêtez à poser trop de questions, cela pourrait rapidement mettre le personnel mal à l'aise et vous n'obtiendrez que les informations qu'ils veulent communiquer.

Ceci dit ce doit être une belle expérience.

Bon dans l'ordre de la dégustation de ce soir là nous avions:

 

  1. Taketsuru NAS Pure Malt 43%. Un mélange de Yoichi et de Miyagikyo +- 10Y.

Nez : Doux et fruité. Très frais et gras en même temps. Il y a du miel.

Bouche : Très crémeuse avec des notes de sherry. Des fruits secs. La proportion de Miyagikyo me semble bien plus grande que de Yoichi.

Finale : Vanillée et épicée, mais ça reste très doux. Bonne entrée de gamme, nous sommes sous les 60€. Une légère amertume végétale.

 

2. Nikka Super Revival 43%. Réédition de la recette d'origine des années '60.

 

Nez : Doux et sucré. Une gamme aromatique différente du premier. Nous pourrions être sur un bourbon ou du rhum par moment.

Bouche : Quelques fruits, de l'abricot et de la cerise mais je peux me tromper. Une pointe de fumée. Il a du punch, des épices. L'influence du grain est incontestable.

Finale : Belle longueur, avec un retour de la fumée. Objectivement c'est bon. Légèrement astringente.

 

3. Nikka 12Y 43%. Premium blended whisky. Assemblage de Yoichi et Miyagikyo.

 

Les 5 bouteilles disponibles sont parties très rapidement.

Nez : Là il commence à y avoir une petite maturité. Très fruité et gras. Beaucoup d'épices, de poivre. Franchement au nez j'ai bien failli craquer pour une bouteille.

Bouche : Des notes de sherry, c'est enveloppant, il y a des épices.

Finale : Plutôt boisée et sèche. Je crois que encore une fois la proportion de Miyagikyo est plus grande.

Normalement devait être proposé en gamme continue et puis finalement non, résultat il commence déjà à manquer. Si vous voulez y goûter faites vite. Prix, une centaine d'euros.

 

4. Miyagikyo NAS 45%.

 

Nez : Gros impact du fruit. Bien que la gamme aromatique ne soit pas extrêmement large, c'est bon et toujours bien liquoreux.

Bouche : Reste bien sur le côté vanillé, avec des notes de fruits secs. Il a entre 7 et 8Y. Le caractère est là, mais il est tempéré par la jeunesse. Il est un peu plus floral qu'au nez, ça tiens la route.

Finale : Enfin nous avons du miel, de la vanille et quelques zestes de pamplemousse. Un côté pop corn.

En général les amateurs seront plutôt Miya. ou Yoichi. Je suis de la seconde catégorie je crois.

 

5. Yoichi NAS 45%.

 

Nez : Beaucoup plus typé. Le climat est plus proche de l'Ecosse, le whisky reste profondément japonnais maiiissss il a son sale petit caractère quand même. Encore une fois le goût du Yoichi y est, pour ceux qui aiment et qui veulent patienter, c'est intéressant.

Bouche : Plus de sherry, d'épices. Les fruits sont en sirop. Légèrement tourbé, de l'ordre de 10 ou 15 ppm, mais il y en a. Mettez un peu de ce whisky sur la paume frottez, elle est là! Bien moins complaisant que le Miyagikyo sans aucun doute.

Finale : Un beau boisé, très fin. C'est étrange mais il me semble moins formaté que les anciennes versions, plus risqué, attention c'est soft quand même. Légèrement médicinal. Pour 70€ j'ai connu bien pire.

 

6. Nikka Coffey Malt Whisky 45%.

 

Nez : Très porté sur le caramel et des notes de banane. C'est amusant pour un coffey, mais il y a du café torréfié. Extrêmement gras et crémeux.

Bouche : Abricot doux et pomme crémeuse. De la vanille. Pour tout dire ça ressemble un peu à un whisky de grain, ou certains bourbon. Mwouais c'est original.

Finale : Oh il y a bien un peu d'épices, mais la douceur revient vite.

Si je devais choisir, je prendrais le Yoichi. Toutefois j'ai été agréablement surpris par le Super Revival.

Il en reste un peu, ne tardez pas!

 

Merci encore à Denis Faucon.

Debriefing de la dégustation Nikka chez Drinks Dubuisson.Debriefing de la dégustation Nikka chez Drinks Dubuisson.
Debriefing de la dégustation Nikka chez Drinks Dubuisson.Debriefing de la dégustation Nikka chez Drinks Dubuisson.
Debriefing de la dégustation Nikka chez Drinks Dubuisson.Debriefing de la dégustation Nikka chez Drinks Dubuisson.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article