750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

3006 - Secrets of Blending - Vol 1

 

3006, c'est une maison d'embouteillages indépendante dont j'ai eu l'occasion de parler dès sa création. Vous trouverez le lien de l'interview de Jop Boer ci dessous.

 

C'est approximativement l'ensemble de ses sorties que j'ai eu la possibilité de découvrir ici même avec vous.

Jusque là j'ai toujours été totalement satisfait de ses choix, étonné même si l'on considère la passion particulière d'un jeune homme pour les vieux whiskies de grain.

 

C'est la toute première version de blend proposée et probablement l'occasion de voir à quel point le bonhomme ose emprunter de nouvelles trajectoires.

 

Merci à Gaëtan pour la dégustation et fingers crossed.

 

  • Secrets of Blending 16Y Vol.1 '3006 - Independent Bottler'. 28-05-2003 / 2019. Cask n°3. 235 Bottles. 54,4%.

 

Nez : Richement influencé par le sherry, sur ce qu'il peut développer de fruité. Nous avons un beau mélange d'agrumes et d'abricots, le tout est à bonne maturité. J'ai vraiment la sensation de trouver la chaire de l'abricot, sa consistance, son doux parfum. Pêche de vigne, miel liquide et délicat. Il y aurait bien une petite pointe de fumée, mais comme je suis peu habitué au genre faiblement tourbé, ce n'est pas évident. Avec l'ouverture nous allons avoir des senteurs de pure huile essentielle de citron, avec la fraîcheur qui l'accompagne.

 

Bouche : Le sherry est à nouveau bien en place, c'est riche et d'une belle maturité. En même temps le plus jeune whisky a ici 16 ans, ce n'est pas dans la norme de l'industrie c'est un fait. Nous avons toujours ce mélange de fruits du soleil, abricots, pêches, oranges, mais avec un supplément. Il y a de l'onctuosité, sur un caramel crémeux, des notes de café moka. Parlons de la puissance, car la présence d'alcool est pratiquement indétectable, par contre c'est un vrai plus dans l'impact que peuvent avoir les saveurs. Il y a une magnifique cohérence dans le produit, qui fait songer à un single malt plus qu'un blend. Toujours sur une texture onctueuse, nous trouvons des fruits rouges, des fruits secs, raisins, amandes.

 

Finale : Ah oui peut-être qu'ici la fumée crée une brèche. Toutefois ce n'est pas un marqueur dominant. Nous conservons bien ce moka crémeux. Le raisin sec se développe bien.

Après avoir un peu fouillé j'ai trouvé quelques infos complémentaires.

 

Il semble que ce blend ai été assemblé et mis en fût en 2003, ce qui plaide pour un mariage de spirits et une maturation complète de ceux-ci, dans un seul fût de sherry de recharge.

 

Il y aurait un single malt de Islay dans ce mélange, issu à priori des ateliers de William Grant & Sons.

Il est dit également que très peu d'embouteilleurs indépendants ont accès à cette composition, connue sous le nom de Rannoch.

 

Pour à peine 60€, ce whisky représente un super deal !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article