750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Westport ou l'art du Teaspooning.

 

Qui se cache derrière Westport ?

La réponse est, principalement Glenmorangie.

Mais comme la marque refuse l'utilisation de son nom sur les embouteillages indépendants, ceux-ci pratiquent donc le Teaspooning.

La cuillère à Thé est en réalité l'adjonction d'une faible quantité d'un autre single malt, Glen Moray pour le citer, ce qui en fait techniquement un blended malt et donc n'autorise pas l'indication de la provenance du whisky.

 

  • Westport 17Y Malts of Scotland 'CLUBS' 05-05-2004 / 01-2012. Sherry Butt n° MoS 12001. 61,8%.

 

Nez : D'emblée ce nez ne laisse planer aucun doute, je vais aimer sa compagnie. Cette pure expression du fût de sherry, puissante, soufrée au grand malheur de certains passionnés je sais, un défaut que j'aime que voulez-vous. Des fruits dans les classiques du genre, pruneaux, figues, dattes... Sirop de fruits rouges, miel puissant. Cerises marasquin, tabac.

 

Bouche : C'est puissant et bien entendu très marqué par le sherry, bon la couleur trahissait plutôt cela. Tout ce qui se trouvait au nez est disponible au palais, pas de problème. Ce mélange caramélisé, avec ces fruits compotés, ce tabac, en fait un sherry bomb. A encore autre chose, du chocolat. 

 

Finale : La finale reste inspirée de ces fruits, mais il y a un boisé digne des Glendronach. Un whisky d'hiver, qui accompagnerait bien un cake de noël aux fruits confits. 

 

En conclusion, je vais peut-être m'offrir cette bouteille.

 

Cet embouteillage a été réalisé pour le AWWD de Hanovre en Allemagne. C'est à dire le club After Work Whisky Drinking, créé aux alentours de l'an 2000 par un groupe de passionnés. 

Leurs premiers embouteillages s'intitulaient Smoked Lollipop, un Caol Ila 25Y de 1984 sous son propre label et limité à 60 bouteilles. Ou Spiced Fudge pour lequel je n'ai pas vraiment plus d'infos.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article