750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Whisky Mystère.

Voilà je suis mis à l'épreuve suite à un échange de samples.

Voici un échantillon sans aucune mention, ni âge, ni taux d'alcool ni bien entendu de distillerie.

Je ne suis pas habitué à ce genre d'exercice mais bon je le fais de bon coeur et puis voilà je ne serai pas noté sur dix par les Dieux du malt.

Dés réception de celui-ci, je l'avais reniflé au travers d'un étroit goulot.

C'est tourbé, et cela m'avait fait songer dans un premier temps à un Caol Ila.

Dans le verre la partition est différente.

La tourbe me semble venir de Islay, je serais étonné de me tromper mais bon je prends cette option.

A la façon de venir me chatouiller les narines je dirais que c'est un Ardbeg, ou un assemblage qui contient du Ardbeg.

 

Nez: Tourbe sèche, céréales. Fraîcheur mentholée. Avec l'ouverture je dirais qu'il y a des agrumes. Du papier humide.

 

Bouche: Épices plutôt piquantes. Un whisky plutôt jeune. Bah c'est de la grosse tourbe, du bousinage, de la cendre. Pelure de pomme.

 

Finale: Sèche et végétale avec quelques effets du menthol et du bois brûlé. Il reste pas mal d'épices.

 

Après plusieurs échanges avec Maël, afin d'en savoir plus sur ce sample, en particulier sur le fait que ce soit un single malt ou un assemblage, nous sommes lentement arrivés à la réponse.

Ce sample contenait le Finlaggan C.S. de 2015 embouteillé à 58%.

 

A vrai dire j'aurais trouvé plus confortable que ce soit un assemblage, car je m'étais avancé sur un jeune Ardbeg, mais qui sait et puis vous qui avez goûté ce jus, qu'en pensez vous?

 

Pour moi c'est un bon rapport qualité/prix. Il a les défauts que l'on peut attribuer aux jeunes whiskies tourbés et qui pour d'autres sont de réelles qualités.

L'alcool est bien maîtrisé, ce dram offre une belle expérience et a l'avantage de faire fonctionner la boite à questions.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article