750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Ma voisine la France

Bon j'ai plusieurs bazar sur le feu, mais voici pour continuer un peu dans la série whiskies du monde.

Nous voilà en pays de Montmiraille.

Bon pour faire simple, car je suis quelqu'un qui tâche d'aller en règle générale à l'essentiel.

Je n'ai pas encore goûté un whisky français de chaque région, mais il faut reconnaître une grande diversité de styles, de goûts.

J'ai eu la possibilité de tester différentes distilleries, pas encore Glan ar Mor qui peut-être produit le whisky le plus abouti. Manquement que je vais essayer de combler dés que possible.

Alors lorsque je dis whisky français, probablement que je vais faire du mal aux régions qui le produise. Mieux vaut certainement parler des whiskies, qu'ils soient Bretons, Alsaciens, Corses ouïlle j'ai touché une corde sensible?!

Bien entendu je n'ai aucun problème avec ceux-ci, mais j'ai par ma petite expérience appris à me méfier par exemple des prix, du style 'Concours Agricole', car par deux fois le vainqueur m'a laissé très interrogatif sur 'Mais qui juge ces produits'?

Le grand gagnant étant même parfois très loin des caractéristiques basiques de ce que l'on connait.

Voilà qui est dit, encore une fois si c'est pour moi, ne changez rien, ça fait partie de la diversité des goûts, ils sont dans la nature et je vais les laisser gambader à loisir.

Alors voici quelques whiskies que j'ai eu l'occasion de tester.

Ce sont je dois l'avouer souvent des cadeaux, offerts de bon cœur et pour cela je dis merci.

 

  • Armorik Sherry Finish 40%.

Nez: Orange. Épices. Frais. Se montre par moment un peu céréalier. Orange sanguine. Une goutte d'eau le rend carrément costal, avec du gingembre.

Bouche: Léger en bouche, doux. Le sherry est bien présent et tout à fait crémeux. Ensuite vient un peu de bois. Se poursuit sur des notes d'orange. Ne décolle pas vraiment, montre sa jeunesse. Pointe d'amande vanillée, que fait encore re-sortir l'eau.

Finale: Légère sécheresse. Reste doux. Moyenne longueur. Un whisky sans réel défaut, mais qui reste dans les limites d'un jeune finish. L'eau rend peut-être la finale plus sèche et un peu cartonneuse.

 

  • G. Rozelieures Whisky de Lorraine 40%

Nez: Du cuir, du bois. Le reste n'est pas facile à définir, de la céréale un peu laiteuse.

Bouche: C'est gras et le cuir prend toute la place.

Finale: Sèche, avec du fruit frais et du fruit sec.

 

  • Hepp Single Malt Uberach 42%. Alsace. Médaille d'or 2015 au concours général agricole de Paris.

 

Nez: Le sucre d'orge inonde le verre. Cireux et fruité, un peu comme un Clynelish 14Y. Prune à chaire verte. Un peu de poivre blanc.

Bouche: Re-sucre d'orge à la violette. Du fruit en arrière bouche ainsi que de la vanille. C'est à force écoeurant.

Finale: La finale est épicée. C'est très particulier.

 

  • Eddu Grey Rock Brocéliande, spécial blend 30% de Whisky de blé noir, maturation en fûts de chêne français et maturation supplémentaire en chêne de la forêt de Brocéliande. Distillerie des menhirs, Plomelin. 40% Bretagne.

 

Nez: Un mélange acidulé sucré. Pain de seigle. Anis (Poire).

Bouche: Épicée, vanillée. L’alcool est présent mais pas problématique. Acidité.

Finale: Du bois sec, poires aux airelles. Pâte de Sarrasin. Courte (Sous bois, champignon).

 

J'ai reçu également le Armorik édition originale, qui est pour moi un bon whisky mais qui ne passe pas la barre de l'entrée de gamme style Glenfiddich 12Y.

Il faut vraiment que je me trouve du Kornog ou du Glann ar mor.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article