750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

The Legendary Red Silkie

  • The Legendary Red Silkie - Irish Whiskey. 46%.

 

Nez : Très parfumé, ses arômes se diffusent rapidement dans le giron du verre. Particulièrement fruité et frais. Nous avons un mélange de notes vineuses et caramélisées, que trahissait déjà une belle robe rosée. Il y a aussi quelque chose qui me fait penser au latex, aux abricots secs, aux fruits rouges gorgés de soleil, bref c'est les vacances. Il se dégage un sentiment de simplicité, ce whiskey possède de beaux atouts. Avec l'ouverture viennent des épices, du bois de santal, des senteurs vives de pomme fraîche. Ça me rappelle un Singleton que j'avais acheté pour les belles notes de fruits rouges que le marketing vendait et que je cherche encore. En fait elles étaient ici ! Plus loin encore le raisin se montre bien plus avancé dans sa maturité, il se fait peu à peu plus sucré et granuleux.

 

Bouche : Et bien ça continue sur cette bonne impression que le nez donnait, moi qui ne suis pas porté sur ce genre de maturation, je trouve ça excellent. Avec la version Dark, ça fait deux bons points marqués par l'assembleur. C'est vraiment agréable et toujours avec cette étonnante décontraction dans le style. Les fruits rouges abondent, les notes vineuses se mêlent à l'ensemble, c'est à la fois doux et rond. La pomme s'exprime plus tôt, elle apporte un peps très sympa. À noter également qu'il ne souffre pas de sa réduction. Il y a du bois oui, des épices aussi, mais rien de comparable à ce que donne parfois la finition Bourgogne. Ici nous avons du gras, du chocolat... et tout cela dissipe un peu la rudesse des tanins.

 

 Finale : Légère amertume, une pointe d'acidité. Mais toujours du fruit frais, du fruit rouge. Nous sommes un peu sur un genre de thé aux morceaux de fruits. Un retour sur le caractère caramélisé et chocolaté. Je valide, pour un whiskey un cran au dessus du daily dram, parfait pour l'été prochain, avec un top rapport qualité prix.

 

L'assemblage de cette version est le même que pour la version originale.

Mais à la différence de ce dernier, il va vivre pour 55%, une finition de 4 mois dans des fûts de vin Ribera del Duero et pour les derniers 45%, 5 mois dans des fûts de Rioja.

Ensuite ces deux finitions vont être mariées avant réduction et mise en bouteilles.

 

Cette édition rend hommage à Red Hugh O'Donnell, celui-ci quitta le comté de Donegal en 1602, pour se rendre en Espagne et sécuriser le support du Roi Philippe.

Son objectif, récupérer ses terres irlandaises. Il décèdera à Simancas, l'actuelle région viticole de Ribera del Duero. Il n'aura jamais revu son comté natal.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article