750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Fêtons la Saint Patrick! Oui mais avec du whiskey.

Quoi de plus normal que de célébrer la Saint Patrick avec quelques Whiskeys Irlandais.

En effet un proverbe Irlandais dit: "Ce que beurre et whisky ne peuvent soigner est incurable".

Bon vous l'aurez compris, moi le beurre c'est pas mon truc et je sens comme un petit mal de gorge qui me chagrine.

J'ai eu la possibilité de tester la gamme Teeling et je vais me permettre de donner un avis qui n'engage que moi.

 

  • Teeling n.a.s. Single Malt 09/2015, 46%.

 

Nez: Très beau nez, ça sent vraiment le whiskey irlandais. C'est délicat, crémeux, fruité, végétal. Fudge. Il y a une belle minéralité. Ananas?

Bouche: Un peu d'alcool et de jeunesse, mais ensuite il y a de l'amande, du raisin, bourbon, herbes aromatiques, bruyère. C'est radicalement différent des ecossais et franchement ça change. Epices, orange de table.

Finale: Cireuse, astringente. Amertume végétale.

 

  • Teeling n.a.s. Small Batch 11/2013, 46%. Rum casks.

 

Nez: Ben ça sent le rhum. Vanille, caramel liquide. Impossible d'identifier la provenance, bon moi je trouve ça plutôt positif. Banane et ananas caramélisés.

Bouche: L'influence du rhum est énorme, trop? La probable jeunesse est très bien voilée. Une caresse de chocolat.

Finale: Très astringente. De la pomme à profusion. Du poivre

 

  • Teeling n.a.s. Single Grain 10/2014, 46%. Wine casks.

 

Nez: Un filet de colle. Très sucré. Légèrement floral.

Bouche: Épices piquantes, miel, vanille. Ça manque clairement de fût.

Finale: C'est bon dans l'ensemble, mais je suis moins fan. Manque de longueur. Légèrement vineuse.

 

Je classe ces whiskeys dans la catégorie daily dram, très agréables et directement accessibles.

 

Au passage, merci à Bernard de la Maison Demiautte pour les samples.

Fêtons la Saint Patrick! Oui mais avec du whiskey.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article