750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Asta Morris - Benriach 10Y

Rasta Morris Foursquare 2005 finish

  • Benriach 10Y 'Asta Morris' 2008 / 2018. Filled in Ex-Bourbon then put to the Ex-Rasta Morris Foursquare 2005 cask since 25-02-2019. Cask n°AM 122. 289 Bottles. 52%.

 

Nez : Rapidement des informations nous parviennent et disent qu'il y a quelque chose de pas familier à la gamme Benriach, Foursquare est à la manœuvre. Malgré cela, il semble que la première histoire d'amour de ce whisky avec un fût de bourbon, ne passera pas sous silence leurs étreintes passées. Il y a de ce miel intense, de la vanille fraîche, pommes et poires fraîches également. Avec l'ouverture, la signature du rum de la Barbade se fait plus intense et comme me le confiait le patron d'Asta Morris, il ne fallait pas la faire plus longue, faute de quoi celui-ci risquait de se montrer dominant. Agrumes, peau d'orange, banane, mangue. Ça me rappelle la panade de fruit, avec une petite présence de la céréale.

 

Bouche : Parfaitement soyeuse, directement appréciée. Pas d'autre mot que parfaitement à mon goût. C'est enveloppant, avec de belles notes fruitées, miellées, caramélisées. La réduction à 52% tout rond, offre un plaisir sur la densité aromatique, mais aussi sur l'accessibilité, c'est le golden strength pour ce Benriach. Avec l'ouverture, c'est le même constat qu'au nez, le rum prend du volume, mais cette présence de fruits exotiques, de caramel chocolaté, d'agrumes, c'est le bonheur et en matière de finition rum je suis difficile.

 

Finale : Longue sur de la pomme verte, du caramel profond, bel équilibre. C'est avec la version officielle Cask Strength Batch 2, le meilleur Benriach du moment pour moi. Je m'adresse donc à tous ceux qui manqueraient la bouteille qui va faire exploser le web une nouvelle fois, je vous laisse deviner laquelle... celle-ci n'est pas un second choix, moi j'en veux ! Il y a ce côté mélasse qui revient, fruité, caramélisé, avec des notes d'amandes.

 

Vous reprendrez bien un peu d'Asta Morris ?

 

Et oui il est déjà l'heure d'aborder une nouvelle série de sorties du côté de notre embouteilleur national.

Comme ça en plein été, les bouteilles sont actuellement acheminées vers les différents points de vente, c'est d'ailleurs dans l'un d'eux que j'ai eu la possibilité de croiser Bert Bruyneel, afin de trouver de quoi partager avec vous en quelques lignes, mes premières impressions.

 

Les plus curieux connaissent déjà les noms des distilleries qui seront représentées, pour les autres je compte bien ménager le suspens.

Je peux dire que pas moins de cinq whiskies sont embouteillés et que j'aurai l'occasion d'en tester au moins trois, dont celui-ci, un Benriach 10 ans qui aura connu une maturation presque totale en ex-fût de bourbon, avant d'être transféré dans le fût de Foursquare 2005 Rasta Morris pour quelques mois.

 

Une courte période qui aura été suffisante pour apporter les notes recherchées de rum.

 

Au passage, j'aurai également l'occasion de faire le petit détour qui va bien, escapade dans le monde sauvage de Rasta Morris, avec également la découverte de trois nouveautés bien entendu et il y a du lourd.

Asta Morris - Benriach 10Y
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article