750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Kilkerran Work in Progress III.

Alors que la première version continue d'un single malt âgé de 12Y se fait un peu attendre chez nous, afin de patienter et croyez bien que ça va être difficile pour moi, je me suis dit que de sortir une version peut-être un peu plus anonyme était une idée comme une autre.

La série limitée des WIP s'est terminée sur une note fabuleuse avec la 7ème édition et en particulier avec la version Bourbon Cask Strength. La note ICI.

Sept versions, dix bouteilles, étant donné qu'à compter du batch 5 les versions se sont déclinées en sherry et bourbon casks.

Il est devenu presque impossible de reconstituer la collection complète, sachant que la première édition est quasi introuvable, les 5, 6 et 7 en bourbon ont connu un très bon accueil et qu'elles ne furent qu'entre 6000 et 9000 à êtres embouteillées pour chacune.

La distillerie de Glengyle réalise un très beau produit, avec rigueur, acharnement et patience. Je crois et c'est personnel, que si cette distillerie était située sur Islay, elle ferait probablement plus parler d'elle.

A l'image de Longrow et Hazelburn, elle commence lentement et avec plus de difficulté à se faire un nom, derrière la grande soeur Springbank.

En résumé, c'est une distillerie que j'aime vraiment beaucoup et derrière laquelle je suis depuis le début.

Je suis juste déçu de ne pas pouvoir mettre la main sur quelques versions single cask qui sortent de ci de là.

Qui sait, une âme charitable en lisant ces lignes, sentant monter les larmes suite à mon plaidoyer, épris d'un chagrin inconsolable, souhaitera soigner ce coeur à jamais brisé....

bon stop ça va se voir que je commence à mendier.

 

  • Kilkerran WIP 3, 46% 'Green Label'. Bottled 2011.

Nez : La tourbe est déjà très belle, pas trop imposante. Vanille, pomme. Frais et iodé. Céréales, pêches sucrées, mangue. sirop de citron. Des herbes, citronnelle, pâte d'amandes.

 

Bouche : Au commencement c'est salé, ensuite une belle vanille s'installe. Des épices poivrées et des fruits sucrés se partagent l'affiche. Des fruits de plus en plus, de la cendre en toile de fond. Devient plus onctueux.

 

Finale : Bien salée, longue. De la pomme, de la crème vanillée. Poivre et léger boisé. Des céréales. C'est long en bouche alors que la tourbe s'installe pour rester.

 

Un whisky qui ramène aux fondamentaux, aucun chipotage.

Des produits qui depuis le départ jouent la transparence, offrant une réelle possibilité d'observer l'évolution de la maturation et tout ça pour un prix très raisonnable.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article