750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Caol Ila - Roadsign Edition N°4

 

  • Caol Ila 6Y 'Flickenschild - Roadsign Edition n°4'. 10-05-2011 / 30-04-2018. Marsala Barrique n°900106. 311 Bottles. 59,2%. (Germany).

 

Nez : Il me semble que c'est un Caol Ila particulièrement tourbé. De la suie épaisse se dégage du verre et domine l'introduction. C'est ensuite du malt gras, toujours un peu goudronneux. Avec l'ouverture j'ai de ce grain de raisin déshydraté et granuleux, encore une fois il y a du soleil dans ce whisky. Parfait à mon goût, c'est un concentré de Islay, dans sa jeunesse, sa fougue, sa robustesse. De petites notes de fruits jaunes, comme de petites prunes mûres, mais aussi du citron transportant une brève acidité, voilà ce qui lui confère de la fraîcheur. Huile d'olive un peu pimentée. 

 

Bouche : Il a du caractère, mais se laisse déguster sans trop de résistance. Particulièrement salée, fumée, cette bouche n'est pas sans me rappeler de vieux Islay. Le genre qui va à l'essentiel, qui progresse sans connaitre d'obstacle. Fumée de clan, herbes aromatiques, réglisse, ce vieux sirop soignera tous mes maux cet hiver. Continuons sur du charbon de bois, tout en étant bien enveloppant et épais, avec un retour des notes fruitées. Elle replonge à nouveau dans le goudron, le camphre. Mouais c'est bon cette petite chose. 

 

Finale : Longue, camphrée, avec de la suie qui s'accroche à des bourrasques d'un vent salé. L'aspect pimenté du nez s'exprime de nouveau, avec un peu de poivre, de bois, sans pour autant assécher. 

 

Il y a un bon moment j'ai eu la possibilité de tester un Ballechin ayant connu cette même maturation et franchement ce fut je crois le meilleur de la gamme Discovery Series. 

À retrouver en lien en bas de page.

 

Merci à Alain pour la dégustation.

 

Cet embouteillage indépendant allemand est le fruit d'une sélection réalisée par le magasin Flickenschild Whisky & Cigars, situé Itzehoe, près de Hambourg.

 

C'est durant un voyage en Ecosse que l'idée germe, de procéder à des embouteillages indépendants, selon le mode le plus authentique, c'est à dire sans réduction, filtration à froid ou autre coloration.

 

Le choix des maturations est également un point intéressant, puisqu'il explore régulièrement les caractéristiques du Marsala, du Madère, de bourbon de Chicago avec Koval etc...

 

Le choix du nom de la collection, à savoir "Roadsign" est simple, puisque chaque étiquette représente une distillerie et un panneau de signalisation. 

Des panneaux spécifiques à l'Ecosse et parfois très amusants.

Derrière ce design, nous trouvons Gerrit Brusch, ami de l'embouteilleur et fin connaisseur.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article