750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

A1710 - Renaissance

 

  • A1710 Renaissance 'Rhum Extraordinaire' Pur Jus de Canne Élaboré à l'Habitation du Simon - Le François - Martinique. Millésime 2018. Bouteille n°0875/1600. 52%.

 

Nez : Ma première impression est que l'on est loin de ce que j'ai eu l'occasion de tester en provenance de Martinique. Pas que les autres étaient mauvais, loin de là, je suis plutôt amateur des éditions canne bleue de chez Clément par exemple. Mais nous avons ici quelque chose de bien plus sauvage et instinctif. J'ai cette même surprise que lorsque j'ai découvert le Clairin d'Haïti. Waw c'est tellement intense, c'est huileux. J'en parlerai plus bas, mais probablement la phase de fermentation joue son rôle à la perfection, en apportant des éléments bien plus lourds que sur un rhum AOC classique. Bien entendu, l'aspect végétal est relativement dominant, surtout au départ. Ensuite nous avons déjà beaucoup de fruits. Je discerne des agrumes, par une présence légèrement acidulée. Il y a un mélange très exotique, très frais. Je dirais banane encore un peu verte, mangue. C'est beau, vraiment très beau.

 

Bouche : En bouche c'est le même constat, c'est d'une consistance rare. La canne est présente, avec du jus très frais. Mais c'est bien tout ce fruité qui comble les papilles. Je trouve en plus de cela un aspect miellé délicieux, du sirop. Le site officiel annonce de la meringue et clairement c'est le cas, on en a en quantité. L'alcool est juste parfaitement intégré... je suis décidément très heureux de la découverte, car c'est probablement l'une des plus belle découverte de l'année pour moi en matière de rhum, mais aussi de spiritueux de manière générale. 

 

Finale : On retrouve cette légère acidité, elle s'équilibre avec une certaine minéralité. C'est long, c'est plaisant et on a franchement l'envie d'y revenir. Si je pouvais me téléporter en Martinique, je suis certain que ce serait la seule manière de le trouver encore meilleur. En bref, si vous avez déjà tout goûté en matière de rhum agricole de la Martinique, sachez que l'intitulé 'Rhum Extraordinaire' n'est pas surfait. 

 

Renaissance est un pur produit de la distillerie, un rhum parfait en dégustation, comme en ti-punch. 

Il est le fruit d'une fermentation de 5 à 6 jours, par l'action de levures œnologiques et d'un passage de quelques jours en fût.

Chaque millésime est produit sous forme de small batch, embouteillé à la main et numéroté individuellement. 

La huitième distillerie de Martinique est un projet, qui est né dans l'esprit de Yves Assier de Pompignan en 2006.

Avec la reprise active de l'habitation du Simon, située sur la commune du François et dans la famille depuis 1710, est venue l'idée de créer un rhum naviguant entre l'aspect très traditionnel et moderne, grâce aux technologies et au savoir faire actuel.

À cela vient s'ajouter une vraie réflexion sur la durabilité, ce qui a conduit la distillerie qui partait d'une page blanche en ce qui concerne ses propres plantations, à conserver la propreté de ses sols, en ne faisant appel à aucune substance chimique, engrais ou autre pesticide non certifiés Bio.

Ici ce sont entre autres les mulets qui fertilisent les sols et les chats qui repoussent les rongeurs, voire les serpents, considérés comme de vrais alliés et protégés par les planteurs.

Parenthèse sur les mulets, "Chacha et Pilibo" croisés jument Highland et âne Catalan, qui ont fait le voyage en bateau depuis l'Ardèche, pour intégrer pleinement l'équipe. 

Grâce à cela, A1710 possède aujourd'hui deux références reconnues ECOCERT, monovariétales et parcellaires, La Perle Rare (Canne bleue) ainsi que La Perle Rare (Canne rouge).

 

La distillerie fonctionne pratiquement sans discontinuer, elle s'approvisionne uniquement de la quantité qu'elle peut traiter de manière journalière. Soit de ses propres récoltes, ou des récoltes des voisins cultivateurs.

Mais ce n'est pas tout. 

Elle n'a pas souhaité adhérer au cahier des charges de l'AOC, lui préférant l'Indication Géographique. De fait elle possède une plus grande liberté d'action, dans le choix de son alambic, des variétés de cannes, mais également des durées de fermentations non restrictives. Tout cela participe activement a créer un style propre et inimitable en Martinique.

En 2010 le propriétaire va sélectionner ses premiers rhums vieux à assembler.

Il fera également le choix de ne pas importer uniquement des fûts de bourbon, mais aussi des fûts de chêne français ayant contenu du Cognac au préalable.  

Cette sélection de rhums âgés entre 6 et 11 ans, connaîtra d'ailleurs une seconde maturation dans ces fûts français de 320 litres.

 

Pour produire ses rhums, Monsieur de Pompignan, va faire l'acquisition d'un alambic très particulier, magnifique, un Pot-Still Charentais à chauffe nue (La belle Aline), muni d'un chauffe vin, mais également équipé en seconde passe d'une petite colonne à 7 plateaux, l'ensemble en cuivre.

Les cuves de fermentations sont en inox et réfrigérées à environ 24°C, ce qui permet une fermentation plus longue qu'habituellement, entre 3 et 5 jours, voire 6.

Cette méthode va permettre aux levures de produire un travail plus complet et intense, ce qui se ressentira très clairement sur les saveurs finales obtenues.

Le vin de canne, qui fait entre 5 et 7% alc/vol, contiendra par ailleurs très peu de sucre résiduel et une plus grande quantité d'éléments non-alcools.

Ce vin une fois distillé possèdera un titre d'alcool de 68%.

Il sera alors lentement réduit et c'est après quelques jours, ou mois de repos qu'il sera embouteillé, pour ce qui est des blancs et élevés sous bois.

Le chai est également particulièrement bien situé.

Entre océan et montagne, les températures sont entre le jour et la nuit, très inégales. Tout cela va profiter à la qualité du vieillissement, même si le prix à payer est une part des anges supérieure à la moyenne locale.

Pour en revenir à l'histoire même de la distillerie, c'est en 2015 qu'elle reçoit l'autorisation d'ouvrir, le 31 décembre précisément.  Ce qui n'était plus arrivé depuis plusieurs dizaines d'années en Martinique.

Son inauguration se fera exactement un an plus tard.

L'habitation, au centre d'un domaine de 3 hectares, se visite, ainsi que ses installations, situées dans l'ancienne purgerie à sucre datant du 18ème. 

 

Voilà qui est tout pour cette fois. 

Merci à Marion Assier de Pompignan et Stacy Hate pour les illustrations.

J'aurai je l'espère encore d'autres occasions de vous parler des diverses productions de la distillerie.

Sachez encore que A1710 est importé et distribué chez nous par Macajoux Selections BeNeLux.

A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
A1710 - Renaissance
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article