750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

The Glenlivet Trio.

Voici la deuxième partie du line-up de la Barrique, consacrée à ce trio de la maison Glenlivet.

 

  • The Glenlivet 15Y The French Oak Reserve, New French Limousin Oak, 40%.

Nez : C'est léger et fruité. De la pomme, de la cannelle. Des notes vineuses très aériennes.

Bouche : Et bien c'est bon. Il reste de la pomme et la vanille est tout à fait plaisante. Du caramel. Du miel oui bien entendu. L'équilibre est bon, même s'il n'y a pas grand chose de plus à dire.

Finale : Plus boisé. Tout en simplicité, des épices viennent progressivement en bouche. C'est plutôt court, mais ça n'en fait pas un mauvais produit. Un whisky du quotidien tout à fait acceptable. Good value for money, comme dirait Ralfy.

 

  • The Glenlivet 21Y Archives, Batch 0414N, 43%.

Nez : A première vue, ça manque un peu de corps pour un 21Y. Le sherry est loin. Il y a du fruits et du caramel. C'est beau, c'est fin, mais au delà des 20 ans il en faut un peu plus à mon avis. Le verre vide laisse apparaître des notes de bois, de cannelle et de tabac, mais bon le verre est vide et oui!

Bouche : Relativement classique. Vanille accompagnée de tanins. Le mélange de fruits fonctionne bien. Il y a un côté crémeux, chocolaté, mais il faut le laisser longtemps en bouche. Des épices poivrées accompagnent ce tableau.

Finale : Amer, tannique. Un whisky pour les palais délicats.

 

  • The Glenlivet Nàdurra Batch FF0714, First Fill American White Oak Casks. 63,1%.

Nez : Au niveau de la puissance aromatique, comme pour Aberlour, c'est le cask strength qui accorde les violons. Après on aime ou pas. Les fruits baignent dans un sirop épais de citron. C'est aussi floral, pivoine, lys. Il y a vraiment de la densité. La cannelle est très franche. Des raisins en fin de maturation. Pomme cuite.

Bouche : Belle puissance. Condensé du nez. Des fleurs, de la pêche. La vanille y va franco. Fini les courbettes. Cannelle sucrée.

Finale : C'est long, sucré, fruité, jus d'orange et je crois qu'il y aura deux camps, ceux qui aimeront et ceux qui détesteront. Au final il me fait penser un peu à un finish madeira, ou quelque chose comme ça.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article