750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Kingsbarns - Dream to Dram

  • Kingsbarns 'Dream to Dram - Limited Edition' 1st Fill Ex-Bourbon (90%) & 1st Fill Wine (10%) Casks. 46%.

 

Nez : Un caractère particulier, comme bien souvent dans les Lowlands. C'est parti sur des notes totalement végétales, j'ai l'impression de respirer les effluves d'un talus fraîchement fauché. Sinon au premier abord c'est assez discret. Par la suite nous avons du citron doux, qui va s'acidifier lentement et aussi devenir plus crémeux. Avec un minimum d'aération, ça devient vite plus intéressant et je dirais que nous passons d'un style discret à subtil. Après la première mise en bouche, ce qui va se révéler plus bas, devient ici plus franc.

 

Bouche : Bah c'est agréable pour un produit probablement plutôt jeune. Le vin offre de belles notes fruitées, miellées et ça accompagne très bien la vanille, les amandes. Je confirme l'option subtile et élégante, plutôt que discrète, car ici il y a des évidences, de la richesse. Citron toujours doux, avec de la poire, le mélange est parfait, ça ferait probablement une belle confiture de grand-mère. C'est un produit qui n'exige pas plus de puissance, tout fonctionne, donc rien à changer. C'est une distillerie à suivre sans aucun doute.

 

Finale : Elle devient plus liquoreuse, avec des notions de poire mûre. Un peu de bois, un soupçon d'épices poivrées. Franchement pour les débuts c'est très bien, surtout que le prix reste vraiment sympa. L'aspect herbacé revient, mais ce n'est pas envahissant. Je trouve même que cette petit note offre un côté un peu old school. 

 

À l'origine, la Kingsbarns Company of Distillers, était le projet de Douglas Clement.

Celui-ci fut soutenu par des investisseurs privés, par le gouvernement, mais aussi par une campagne de financement participatif.

Malheureusement les centaines de milliers de livres ne suffirent pas à le mener à bien.

En effet les fonds nécessaires étaient fixés à 1,6 million de livres.

 

En 2013, Douglas Clement va donc vendre son projet à la famille Wemyss, tout en restant manager de la distillerie.

Celle-ci va rapidement démarrer les travaux, parvenant à réaliser l'exploit de rendre la distillerie opérationnelle dès la fin 2014.

 

La distillerie se situe à l'extrême est des Lowlands, dans le Comté de Fife.

Wemyss Malts est un embouteilleur indépendant et un assembleur écossais.

 

La gamme se compose d'un large panel de distilleries, des whiskies embouteillés dans une très large majorité à 46%, bien qu'il en existe en deçà et bien au-delà, au format single cask.

Le nom de la distillerie apparaît sous un nom choisi en fonction du caractère propre au whisky lui-même, un peu à la manière de la Scotch Malt Whisky Society, j'ignore qui a commencé.

Nous retrouvons ainsi des Smoked Ham, Apple Basket ou encore Sugar and Spice...

 

Ensuite sur une base d'une dizaine de whiskies de malt en provenance des Highlands, des Lowlands et du Speyside sont produits divers blends.

Il y a The Hive, le doux inspiré du style Speyside, sur le miel et les agrumes.

Spice King, l'épicé au style plus proche des Highlands et des Îles.

Enfin Peat Chimney, le fumé avec une orientation côtière façon Islay.

Bref une gamme de blends disposant d'une notion d'âge pour la plupart entre 5Y et 15Y, mais surtout pour tous les goûts.

Ces blends reçoivent des éloges régulièrement.

 

Depuis 2016 cette gamme est également déclinée en batch strength et en éditions limitées, proposée à un taux bien plus élevé. Le premier batch de The Hive était ainsi produit à 6000 exemplaires et à un taux de 54,5%, pour 40 ou 46% selon les autres versions. 

 

Tout cela est complété par la série Wemyss Family Collection, qui se compose de deux blends, le Treacle Chest et le Vanilla Burst.

Edition limitée à 6.300 bouteilles et maturation dans des Hogsheads de sherry (first fill), embouteillée à 46%, pour le Treacle Chest.

4.800 bouteilles pour le Vanilla Burst, maturation en Bourbon Barrels  (First Fill également), 46%.

Tous deux disponibles depuis 2017.

 

Notons que le groupe à des ramifications dans le vin, avec sa branche Rimauresque cru classé, les blends Lord Elcho, ainsi que le Gin Darnley's View.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article