750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Revue Worthy Park - 12 YEARS / Quatre Vins / Virgin OAK / Oloroso

Revue Worthy Park - 12 YEARS / Quatre Vins / Virgin OAK / Oloroso

Dans cette revue nous avons plusieurs rhums venant de la même distillerie Worthy Park, avec des affinages différents. 

Worthy Park : 12 ans en fût de bourbon à 56%.

Worthy Park Virgin OAK : 4 ans en fût de bourbon et 1 ans dans un fût neuf en chêne 55%.

Worthy Park Quatre Vins : 4 ans en fût de bourbon avant un passage en fûts de Monbazillac, Sauternes, Moscatel et Jurançon pendant 2 ans 52%.

Worthy Park Olorosso : 4 ans en fût de bourbon et puis un ans en fût d’Oloroso 59%.

Revue Worthy Park - 12 YEARS / Quatre Vins / Virgin OAK / Oloroso
Revue Worthy Park - 12 YEARS / Quatre Vins / Virgin OAK / Oloroso Revue Worthy Park - 12 YEARS / Quatre Vins / Virgin OAK / Oloroso

Cette distillerie a déjà été décrite dans plusieurs autres articles mais pour faire un petit rappel, elle se trouve dans les terres dans la vallée de Lluidas entourée de montagnes. Elle a été fermée pendant 50 ans. 

Les rhums de cette distillerie sont des rhums de mélasse et de jus de sucre de canne. La distillation est réalisée en pot-still Forsyth à deux cols de cygne.

Le vieillissement en zone tropicale comme complément d'information.

Revue Worthy Park - 12 YEARS / Quatre Vins / Virgin OAK / Oloroso

 

Le 12 ans Alias" le Gourmand", affiché dans cette line up.

 

Aspect : Ses larmes sont fines et grasses avec une couleur cuivrée.

Nez : Son nez nous envoie directement en Jamaïque avec de la banane très mûre avec un chouette ressenti, de la gourmandise du fût de bourbon vanille - chocolat.

En bouche : L'attaque est vive. Le plaisir est entier, légèrement métallique avec un petit peu de boisé et de fruits rouges, très subtile après recherche. C'est sec et astringent.

La finale est looongue et sec.

 

Celui-ci est à mes yeux en fin de repas, seul ou avec une tarte de fruits, fraises. 

 

Revue Worthy Park - 12 YEARS / Quatre Vins / Virgin OAK / Oloroso

Le Quatre Vins Alias "L'élégant complexe".

 

Celui là c'est l'attraction par rapport à son histoire 4 fûts de vins pour les amateurs d'œnologie.

Monbazillac : le sirop des vins. 

Sauternes : vin issus d'une pourriture noble, de la fraîcheur et sucre au rdv avec de l’équilibre.

Moscatel : De la douceur et du sucre.

Jurancon : vin du sud ouest avec de la fraîcheur , arôme d ananas avec aussi de l’équilibre. 

 

Aspect : Sa couleur rouge laiton, ses larmes fines et petites qui coulent super lentement mmm intriguant.

Nez  : Son nez est tout à fait différent des 3 autres, très complexe très riche.

Bouche : L'attaque est super douce et suave. Très complexe lors de sa premier gorgée. On passe d'une sensation à une autre avec un coup de cœur pour le côté Sauternes pour ma part.

Sa finale est toujours longue mais douce avec une sensation moins astringente par rapport aux trois autres.

 

Le rhum à dégustation à l'état pure avec 52%, bien sympathique et extraterrestre jamaïcain - français à partager en fin de repas.  

Pour les plus fou d'entre nous, je le testerai bien avec du foie gras. 

Revue Worthy Park - 12 YEARS / Quatre Vins / Virgin OAK / Oloroso

Le Virgin OAK alias " La jeunesse fougueuse " 🤪

 

Aspect : Couleur acajou, larmes beaucoup plus épaisses.

Nez : Son nez, on a quelque chose de torréfié avec de l'alcool et de la chaleur.

En bouche c'est une attaque puissante mais maîtrisée qui nous dit bonjour avec un côté sec et salé... bizarre ça doit être le jeune fût de chêne qui doit donner cette sensation. Arômes de poire, ananas et peut être même abricot. C'est aussi très herbacé comme le Mezan 2005.

La finale est longue et assez sèche. 

 

Rhum à déguster en fin de repas en mode digestif .

Revue Worthy Park - 12 YEARS / Quatre Vins / Virgin OAK / Oloroso

Le Oloroso alias le "Sherry Sherry" 🇪🇸

 

Aspect : Couleur super foncée ambrée grasse comme par hasard. 

Au nez on sait qui il est ... du sherry et du sherry avec de la puissance car 59%, de la cerise noire plein le nez.

En bouche, c'est celui qui est le plus puissant mais rond aussi.

C'est le moins complexe mais le plus rassasiant dans cette line up de folie jamaïcaine.

La finale est longue et douce avec un côté astringent qui est la marque de cette distillerie.

 

Ce rhum a été dégusté avec une bombe au chocolat et nous a plu avec un grand sourire... donc je vais vous confirmer en mode dessert c'est une belle tuerie gourmande. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article