750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Cognac Delamain "Malaville" Single Cask

La maison Delamain est au cognac ce qu'est YSL à la haute couture, de l'exceptionnel dont on ne peut que déplorer (mais est-ce un défaut ?) d'être classique, d'être "à l'ancienne".

Si la version entrée d'âge est le célèbre XO Pâle & dry (âgé de minimum 25 ans, ils nous ont habitué à des versions d'âge vénérable.

Cette fois, leur importateur belge historique s'est essayé avec brio à la sélection d'un tonneau spécialement embouteillé pour le marché belge. Si c'est exercice est devenu presque habituel dans le monde du whisky et du rhum, dans le monde du cognac, cela reste assez anecdotique.

Single cask tiré du fut numéro 706-1, il n'y aura que 420 bouteilles toutes numérotées de 50cl non réduit, il titre 49°.

Nez exubérant de cire encaustique, de fruits murs (pêche, abricot, fruits rouges), alcool bien présent mais bien intégré. Il s'ouvre sur un fondu des fruits avec notes herbacées, une sucrosité bienvenue terminera pour moi cette première approche.

La bouche est surprenante, l'encaustique, les épices et fruits fondus, surmuris domine fort heureusement balancée par un punch du au taux d'alcool. La complexité est telle que je prend plaisir à le redécouvrir une heure plus tard, il est dense, riche, équilibré, je lui trouve des notes de pâtes de fruits, de massepain...

Une belle bouteille pour amateur averti mais aussi pour les passionnés de whiskies, voir de rhums agricoles !

En tout cas, juste pour contredire ce que j'ai écris plus haut... Un magnifique cognac à la modernité assumée.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article