750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Port Charlotte 'Changement de Format'

 

Vous avez déjà pu voir passer l'info brièvement hier sur bien des pages d'amateurs de ce divin nectar tourbé, et oui il y a du changement dans l'air chez Bruichladdich, dans sa déclinaison tourbée, Port Charlotte.

 

Alors qu'est-ce qui change réellement ?

 

J'ai reçu le communiqué de presse hier soir et voilà ce qui en ressort.

 

Premièrement Bruichladdich annonce que le style développé dans sa gamme Port Charlotte, Heavily Peated restera inchangé. Les marqueurs de la distillerie seront toujours bien en place avec ces 40ppm qui me feront toujours voyager jusqu'à mes débuts dans le whisky.

 

Ensuite nous apprenons qu'il en sera fini avec les versions 10 ans, soyez rassurés, en éditions limitées.

En effet le Port Charlotte 10 ans intègre la gamme classique, les stocks étant enfin et pour la première fois de son histoire depuis 2001, probablement suffisant pour en délivrer des quantités satisfaisantes.

Cette version englobera par contre les éditions multi-millésimes connues sous le nom Scottish Barley.

La raison est simple ce 10 ans sera un whisky produit à partir d'orge 100% en provenance d'Ecosse.

L'habillage sera totalement revu et ce pour toute la gamme. Vous le voyez ci-dessus, cette bouteille très originale au style pharmaceutique remplacera la bonbonne actuelle.

Dans ce cas les avis vont diverger et c'est bien normal, je n'ai pas d’arguments sauf que finalement je la trouve sympa. 

D'un point de vue technique il sera toujours embouteillé à 50% et dans un format qui variera selon le territoire, 70cl en Europe, 75cl aux US j'imagine et 1 Litre pour les versions travel retail.

L'orge provient de la région de l'Invernesshire et  l'assemblage se compose à 65% de fûts neufs de bourbon américain, 10% de second remplissage de même origine, 25% de fûts de vin français de second remplissage.

 

 

Pour suivre, la distillerie conservera ses éditions Islay Barley, mettant toujours en avant sa collaboration avec les cultivateurs de l'île.

Bruichladdich possède un partenariat avec 17 agriculteurs qui cultivent tous de l'orge pour elle, malgré un climat parfois peu complaisant. 

La première édition sera un millésime 2011, produit à partir d'orge cultivé sur les terres de Raymond Fletcher de Dunlossit, Raymond Stewart de Sunderland et Neil McLellan de Kilchiaran.

Elle sera embouteillée à 50% et son âge apparaît sur la bouteille, ce whisky aura 6 ans.

Les variétés employées sont Oxbridge, orge de printemps et si j'ai bien suivi Varietal Publicain.

La maturation est réalisée à 75% dans des fûts de bourbon américain de premier remplissage et 25% dans d'anciens fûts de Syrah et de Merlot.

 

 

A l'automne 2018 Port Charlotte se déclinera également en deux versions limitées, cask strength.

Adam Hannett a travaillé à l'assemblage de 200 fûts d'origines variées, style initié de longue date maintenant et qui a depuis démontré son intérêt au travers de versions tourbées ou non d'une qualité extraordinaire.

Ces éditions porteront les noms codifiés MRC:01 et MC:01, elles seront toutes deux produites à partir d'orge en provenance d'Ecosse.

 

Le MRC:01 aura connu une maturation dans des fûts de chêne français, avec un affinage en fûts de Bordeaux. 

Elle sera embouteillée à 59,2% et s'annonce comme une combinaison de notes fruitées, fumées et issue d'un millésime 2010.

 

 

Enfin MC:01 qui sera libérée en même temps que MRC:01, sera dédiée au travel retail.

L'année de production sera par contre reculée d'un an dans le temps, puisqu'il s'agira d'une version 2009.

La maturation sera par contre plus osée, puisqu'il s'agit d'anciens fûts de Marsala, toujours dans l'optique de produire un whisky tourbé qui ne soit pas monolithique grâce à cet apport d'arômes complexes et fruités.

 

 

Pour conclure je partagerai avec vous les commentaires de Adam Hannett et Douglas Taylor PDG de la distillerie.

 

Adam Hannett :

 

"Il n'y a pas de grand récit sur l'île qui concerne la distillation illicite ou des légendes particulières à ce propos. Ce que qui fait notre force et notre différence, c'est la provenance, l'esprit local qui est le vrai produit qui remplit nos bouteilles de whisky".

 

 Douglas Taylor :

 

"Notre projet de distillerie repose sur certains principes clés qui guident tout ce que nous faisons. L'authenticité, la provenance et la transparence sur nos produits sont primordiales. Nous nous sommes engagés à produire la totalité de notre orge en Ecosse, dont un tiers est désormais issu des terres de Islay.

Nous avons réintroduit des variétés anciennes et procédés à différentes expériences sur les caractéristiques de textures et de saveurs.

Tous nos whiskies sont conçus, distillés, élevés et mis en bouteilles sur Islay, nous ne les filtrons pas, l'eau employée est également d'ici et bien entendu nous n'ajoutons pas de colorant artificiel."

"Nous sommes engagés envers notre communauté. Nous visons à être centrés sur Islay, dans tout ce que nous faisons. Nous nous soucions de l'impact à la fois économique et social de notre entreprise  sur l'île.

Nous sommes en cela devenu le plus grand employeur privé de l'île, grâce à notre politique de production. 

Nous sommes actuellement 76 employés à la distillerie, dont 56 ont moins de 40 ans, sans compter les partenariats externes.

Nous sommes un collectif de personnes partageant les mêmes idées, nous sommes passionnés par notre île et le whisky que nous y fabriquons".

 

Port Charlotte 'Changement de Format'
Port Charlotte 'Changement de Format'
Port Charlotte 'Changement de Format'
Port Charlotte 'Changement de Format'
Port Charlotte 'Changement de Format'
Port Charlotte 'Changement de Format'

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article