750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Sons of Campbeltown.

​Voici encore deux fils de Campbeltown que j'ai pu déguster.

 

  • Longrow Peated Campbeltown single malt Scotch Whisky O.B. 46%, n.a.s. Springbank Distillery. Not chill filtered, no added colouring.

Nez : Epices, poivre, muscade, enrobées dans quelque chose de plus sucré. Astringent et tourbé. Du camphre, du kirsch. A la première ouverture il y avait de la banane verte, voir même la pelure de banane, moins perceptible ensuite. A une filiation avec un Laphroaig. Avec de l’eau une petite salade de fruits se fait une place.

 

Bouche : Certains sirops aux plantes, du fruité. Retour des épices, accompagnées de bois. Jeune mais parfaitement maîtrisé sur l’alcool. Arômes bien fondus. Très agréable.

 

Finale : Longue, fumée, sèche. Médicamenteuse, boisée. Terreau.

 

  • Springbank 04.2000/10.2012 Calvados Wood. 52,7%. Number of bottles 9420, 6Y in Bourbon Casks, 6Y in Calvados Casks. Cask number 12/323.

Nez : Étonnant, un sac d’épices. Pommes blettes. Cannelle, poivre, muscade.

 

Bouche : Épices, bois. Gros costaud. Un peu d’amertume. Du pommeau. De la vanille cachée là-dessous. Bien marqué par le calvados, même si à l’aveugle j’aurais difficilement trouvé, car ce type d’affinage n’est pas légion.

 

Finale : Toujours ce mélange épicé, boisé. Moyenne et sèche. Ceci dit rien à voir avec les mêmes caractéristiques sur un fût de sherry. L’intérêt de l’affinage me semble positif et sincère.

Sons of Campbeltown.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article