750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Bunnahabhain Ceòbanach

  • Bunnahabhain Ceòbanach Batch n°2 'Limited Edition'. Bottled 2015. 46,3%.

 

Nez : Essentiellement de la cendre dans un premier temps. Sel iodé avec du citron, ce qui le situe sur un registre maritime. Là dessous se cache tout de même un peu de vanille et dirais-je de la poire cuite.

 

Bouche : Très douce, elle va dans un nuage de cendres laisser passer un peu de citron accompagné de son zeste. D'abord ronde et complaisante elle va souffler quelques épices. Une amertume végétale conduit déjà à la finale.

 

Finale : Cette cendre va coller à la langue un moment durant. Végétale et sèche. Le caractère maritime s'affirme, avec cette salinité, cette eau saumâtre, qui lui confère un caractère plutôt austère et authentique.

 

Ceòbanach qui se prononce à priori 'Kio Binok' ou quelque chose comme ça, signifie 'Fumée'.

Et bien le moins que l'on puisse dire c'est que cela n'est pas galvaudé !

 

Nous sommes sur un whisky au caractère profondément maritime et fumé, celle-ci s'exprime particulièrement sous forme de cendres sèches et végétales, tout en faisant la part belle au sel et aux embruns.

Néanmoins un whisky relativement monolithique, qui ravira les amoureux de ce duo très complémentaire.

 

Il aura eu l'avantage de me faire digérer rapidement mon plat favoris et bien belge pour le coup, un chicon au gratin réalisé par moi même et autant le dire, après ça en général pas besoin de repasser par la baraque à frites.

Bunnahabhain Ceòbanach

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article