750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

An Dúlamán - Santa Ana

  • An Dúlamán Gin 'Santa Ana - Armada Strength'. 57%.

 

Nez : Sous sa teinte rosée, se cache une palette aromatique à priori très éclectique et c'est bien ce que l'on recherche dans un gin. Toutefois tout cela doit être équilibré et cohérent, c'est ce je vais essayer d'établir. Tout d'abord, nous n'avons pas de présence de l'alcool, ce qui pour le volume de celui-ci est un bon point. Les marqueurs du gin sont bien là, avec du genévrier très clean, ce qui est encore accentué par du citron et une belle dose de gingembre. Le fût s'exprime il me semble au travers d'orangettes, avec ce côté orange confite. 

 

Bouche : La bouche est particulièrement grasse et douce. Nous avons cet aspect salin qui va progresser modérément. Par contre nous avons quelque chose d'extrêmement bien construit autour des fruits, des agrumes. Toujours une petite présence de citron, mais surtout c'est cette orange confite qui explose en bouche. Elle est sucrée, chocolatée, une gourmandise. Je ne connais pas l'édition précédente, mais je suis vraiment conquis par celle-ci. Je n'aurais même pas envie de le mélanger à quoi que ce soit. Nous avons encore un jus de fruits rouges, bien frais, bien estival. Enfin il y a un peu de poivre pour apporter une petite touche de piquant.

 

Finale : En toute fin, il y a de cette confiserie bicolore goût pêche. Orange confite, framboise également en confiture. Encore un peu de chocolat pour terminer en beauté.

 

Conclusion, pour une cinquantaine d'euros, voilà un vrai gin de dégustation. Équilibré, plein de saveurs... je me suis fais plaisir avec cette dégustation.

 

An Dúlamán est un gin produit par la distillerie Sliabh Liag dans le comté de Donegal, en Irlande.

 

Tout comme la version classique, celui-ci est le résultat d'une macération d'algues et de botaniques.

Mais à la différence de la version "classique", notre version aura effectué un passage dans un ancien fût de Rioja, avant d'être embouteillé au Navy Strength, c'est à dire 57%.

 

Son nom lui vient d'un célèbre navire de guerre espagnol la Duquesa Santa Ana, qui faisait partie de l'Armada de 26 navires qui ont coulés au large de l'Irlande en 1588, alors que Philip II tentait d'envahir l'Angleterre.

Le Santa Ana sombra le 29 septembre dans la péninsule de Rosberg, sur les plages de Tramore Beach et les 900 marins parvinrent à regagner la terre.

Après avoir vécu sur un camp de base, ceux-ci prirent la route pour la baie de McSwyne où le Girona était amarré pour réparation.

Le Girona reprendra la mer vers l'Ecosse avec 1300 personnes à bord, le double de sa capacité et malheureusement sera coulé à Lacada Point sur la côte d'Antrim, causant cette fois la perte de tout l'équipage.

 

L'histoire raconte que 2300 espagnols furent laissés à Kyllibegs dans le comté de Donegal et que nul ne sait ce qu'ils sont devenus. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article