750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Velier par Daniele Biondi

Masterclass Maison Demiautte

 

Le jeudi 21 novembre 2019, Daniele Biondi était présent à la Maison Demiautte de Marchienne au Pont, pour nous livrer non pas une représentation, mais bien pour nous embarquer avec lui dans l'histoire du rhum, tout autour du monde.

 

Nous avions à entendre de lui tout d'abord, sa découverte en compagnie de Luca Gargano, du désormais de plus en plus célèbre Clairin d'Haïti.

Un rhum pur jus dont tout le processus de production est basé sur des techniques totalement disparues depuis le début du 19ème siècle partout dans les Caraïbes.

Un rhum totalement invisible sur les radars il y a encore quelques années.

 

S'il ne reste qu'une cinquantaine de distilleries dans cette zone du monde, les deux explorateurs modernes se sont interrogés sur cette destination, dont les 11 millions d'habitants ne pouvaient avoir développé une réelle tradition artisanale de la production d'alcool de canne à sucre.

C'est d'ailleurs au volant d'un 4x4, traversant les champs de cette plante magique, fenêtres ouvertes que nos voyageurs, aidés de leur sens olfactif développé, ont découverts de petites productions disséminées sur tout le territoire.

Ils estiment à plus de 500, les producteurs de Clairin en activité.

 

 

Nous parlons ici de micro-distilleries, sensées n'approvisionner que quelques centaines de foyers en moyenne chacune.

Des cultures qualifiées par Daniele de pré-biologiques, sauvages...

Variétés anciennes de cannes, zéro pesticide, pratiquement pas de mécanisation, une coupe à la main, une récolte transportée à dos de bœufs.  

La fermentation est spontanée, de durée aléatoire, les recettes transmises depuis des générations, une chauffe directe sur des alambics de descendance Charentaise.

Le résultat étant un rhum blanc, d'une richesse et c'est mon avis, inégalée.

C'est ensuite avec beaucoup de passion que Daniele nous parlera du développement des arômes, au travers d'explications extrêmement instructives sur les fermentations et surtout les méthodes de distillations.

 

Depuis 25 ans, si Velier a réussi à se faire un nom, à développer son image, c'est essentiellement grâce à la démonstration par l'expérience de ses prétentions en matière de typicité, d'identité, de diversité.

 

Bien entendu il y aura la longue aventure Caroni, qui lentement s'achève, laissant la place à d'autres pépites venues notamment de Jamaïque.

 

 

C'est d'ailleurs pratiquement tout le programme du reste de la dégustation de cette soirée là, qui s'est il est vrai prolongée tard dans la soirée, tant notre orateur était en verve. 

Nous avons découvert sous un autre jour les deux versions de Hampden Estate déjà testées plus tôt sur le blog.

L'édition Great House, dont je parlerai un autre jour, mais aussi de ce single cask OWH 2011 extrêmement limité.

Un rum dont la concentration en esters est minimale pour cette distillerie, située entre 50 et 80gr/hlAA et qui a connu une maturation de huit longues années sur place en fût de bourbon, après une distillation sur alambic de type Forsyth.

Initialement embouteillé pour le Bar Covent de Berlin, ce Hampden particulier de par sa composition, n'était disponible qu'à quelques exemplaires.

Après avoir manqué les éditions Whisky Live Paris et Salon du Rhum de Spa, je ne pouvais passer à côté de celle-ci et voici mes premières impressions.

 

  • Hampden OWH 2011 "Made for Berlin Bar Covent" - 8Y at the Distillery. Ex-Bourbon Single Cask n° 95. 270 Bottles. 59,5%.

 

Nez : Beaucoup de douceur, de fruits exotiques et de pâte d'amandes. Il balance des pâtes de fruits, agrumes essentiellement, mais aussi des notes de vernis, d'ananas. L'alcool quant à lui est discret, ce qui en fait une caresse pour le nez. Nous avons par la suite un mélange épicé, muscade et cannelle. Pour dire vrai la version Great House m'avait semblé plus expressive encore lors de cette soirée, mais goûté seul, celui-ci me ravit complètement. Comptez sur moi pour tester prochainement cette autre version. Banane bien mûre, chlorophylle. 

 

Bouche : Elle conserve du fruité, mais ce sont les épices et un caramel profond, presque amer qui donneront la première forte impression. Des fruits secs tout bonnement magnifiques s'installent, sur une pâte d'amandes dépourvue de sucre. C'est un tout autre visage de la distillerie que je découvre, après avoir testé quelques expressions bien plus extrêmes, celui-ci me fait dire que parfois il faut pouvoir descendre d'un cran pour observer la palette de qualités d'une maison comme celle-ci. C'est subtil mais puissant, une très belle découverte et une chance de pouvoir s'offrir ce dram.

 

Finale : Retour sur la banane mûre, l'ananas juste caramélisé. Je retrouve au delà des fruits secs, à nouveau cet aspect végétal qui se retrouve sur la version standard à 46%, eucalyptus, olives vertes, c'est une belle finale toute en complexité.

 

Les notes de Mika

 

Aspect :
Couleur caramel avec de fines larmes grasses.
 
Nez :
Son nez est herbacé et sec, beau nez avec un solvant jamaïcain doux, loin des puissants solvants gourmands.
Avec ses 59,5% c'est assez fondu et vert.
 
Bouche :
On retrouve le côté vert du nez, l'entrée de bouche est douce avec une belle évolution, avant une ouverture sur un relief herbacé et vert... avec de la folie  ... après on redescend sur l'alcool malheureusement et en finissant sur un côté astringent et amer.
C'est un profil épicé et vert, loin des bananes et des ananas ou mangues ..
 
Finale :
La finale est longue, même très longues avec un profil herbacé.
Ma conclusion, c'est spéciale ... un rhum atypique, je ne pourrais pas plus me prononcer.

Le dernier rum en dégustation était un Monymusk dont j'aurai aussi la chance de parler un autre jour.

 

Programme exceptionnel donc, organisation parfaite de notre hôte de la soirée.

Un tout grand merci à Arnaud, initiateur de l'événement et vivement le prochain.

Velier par Daniele Biondi
Velier par Daniele Biondi
Velier par Daniele Biondi
Velier par Daniele Biondi
Velier par Daniele Biondi
Velier par Daniele Biondi
Velier par Daniele Biondi
Velier par Daniele Biondi
Velier par Daniele Biondi
Velier par Daniele Biondi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article