750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Shetland - Reel

Blended Malt - Batch n°3

La Saxa Vord Distillery est située sur l'île de Unst, au sein des îles Shetland.

Uniquement accessible par ferry, depuis l'île de Yell, elle est la distillerie la plus septentrionale du royaume.

 

C'est le couple Strang, Debbie et Franck qui depuis un peu moins de dix ans, réhabilite un ancien site de la force aérienne, afin d'y créer des hébergements de vacances, auberge et restaurant.

 

Ils y implanteront également ce qui est une des plus petites distilleries de Gin, de par la taille des alambics et bien entendu leur capacité de production. 

L'activité démarrera en septembre 2014, par 500 premières bouteilles.

Afin de les guider dans cette aventure, ils feront appel à un spécialiste en la matière, nous en parlions dernièrement avec les whiskies Tipperary, Stuart Nickerson.

 

Le whisky Shetland est arrivé sur le marché en 2015.

Il est en réalité un blended malt composé de single malts en provenance du Speyside, des Highlands mais encore d'Islay et comme pour tout ce qui arrive sur l'île, il est transporté en ferry, un trajet d'environ 16 heures.

 

Il est le résultat de l'assemblage d'un petit nombre de fûts sélectionnés par S. Nickerson, directement en Ecosse.

Il arrivera brut de fût et sera réduit à la distillerie Saxa Vord, à 47%, grâce à l'eau puisée sur place et réputée d'une grande pureté.

 

Celui-ci provient du lot numéro 3.

Le premier contenait quatre Speyside pour un Islay et le second bien que plus coloré aura la même composition que le lot trois.

  • Shetland "Reel" Blended Malt Scotch Whisky - Batch n°3 . 1800 Bottles. 47%.

 

Nez : En voilà un qui semble avoir attrapé un peu de toutes les régions d'où proviennent les whiskies qui le compose. Nous avons d'abord ce côté alcool de poire que j'attribuerais au Speyside, une fumée immanquablement en provenance de Islay, camphrée et une présence de sherry qu'il faudra peut-être aller chercher dans les distilleries des Highlands. Le premier sentiment est un peu brouillon, un peu jeune, mais il y a de la matière, de l'enthousiasme.   

 

Bouche : Pour un whisky à 47%, c'est très doux, l'alcool est bien dosé, il aurait été plus concentré que cela n'aurait probablement pas été un problème. De fait cela permet d'accéder directement aux saveurs. La fumée est présente mais n'écrase pas tout sur son passage, des fruits du verger, des agrumes, donnent la réplique aux épices. Du bois se couvre de miel, c'est rassurant si l'on se réfère à la sensation de manque d'organisation perçue au nez. Ici équilibre, richesse, aucun défaut à signaler, franchement pour le prix c'est une bonne référence qui fera le bonheur de ses acquéreurs. Vanille caramélisée.

 

Finale : La fumée s'est installée, il faut admettre qu'elle ne cédera rien, mais offrira de la longueur et pour qui aime les feux de bois à la nuit naissante, c'est un plaisir. Toutefois une poire à la fois verte et sirupeuse parvient à créer une belle surprise. Dates séchées.

 

À noter qu'avec l'ouverture, le nez va se poser, je dirais même se planter dans une motte de tourbe et se comporter comme un pur Islay.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article