750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Port Askaig souffle ses dix bougies

 

Comme vous aurez pu le remarquer, depuis 2017, c'est sous la nouvelle appellation de 'The Whisky Exchange', créé en 1999 à Londres par les frères Singh, que sont embouteillées les éditions successives de Elements of Islay, ou Port Askaig, 'Elixir Distillers' fondée la même année.

The Whisky Exchange qui par ailleurs est l'une des plus grandes plaque tournante de la vente en ligne, avec pas moins de 4000 références au catalogue.

 

L'utilisation du nom de cet embouteilleur indépendant, spécialisé dans le whisky, souvent écossais mais aussi irlandais ou japonais, permettra certainement d'opérer une distinction entre les diverses activités du groupe.

Elixir Distillers, apporte son expérience du marché international, de l'assemblage, avec une exportation sur une vingtaine de destinations.

Rappelons que TWE, a commencé dès 2005 avec la collection 'The Single Malt of Scotland', une sélection de whiskies écossais millésimés.

Elements of Islay est arrivée en 2006 et trois ans plus tard Port Askaig.

 

Port Askaig, du nom du premier Port d'Islay où fait escale le ferry, est un single malt de l'île qui ne dit pas son nom.

Il semblerait qu'il soit d'origine Caolilesque mais c'est de la spéculation.

La gamme a connu des versions allant de 8 ans à 45 ans, mais la plus connue est probablement la 100° Proof.

Elixir Distillers a pour projet d'implanter sa propre distillerie sur Islay, aux abords de Port Ellen, ce qui pourrait physiquement commencer à prendre vie début 2020.

 

L'idée est de produire un whisky pour de futurs projets, donc cela ne changerait rien aux gammes déjà présentes, ni à l'origine de Port Askaig.

Passons à la découverte d'une sélection d'échantillons arrivés dans ma boite aux lettres dernièrement.

Je vais présenter trois éditions dans cet article, qui sont les plus connues et ensuite, je m'attarderai sur deux autres éditons plus particulières, à savoir l'édition anniversaire 10 ans et la 28 ans plus prestigieuse.

Cela rendra l'article moins lourd et surtout me permettra de prendre le temps pour mieux apprécier individuellement l'édition anniversaire, présentée en cask strength, mais surtout dans un mariage de first fill bourbon barrels et refill hogsheads, à quoi s'ajoute quelques sherry butts, de quoi saliver. 

 

Tout d'abord le 8 ans, qui est le résultat d'un assemblage de 40 à 60 fûts, un small batch dans sa plus simple expression, embouteillé à 48,5%.

Il porte en lui bien entendu toutes les caractéristiques d'un pur Islay. 

Sa texture est grasse, sur de la céréale, avec ce côté salé. C'est très parfumé, avec cette tourbe évidente, qui tire sur le charbon de bois.

Sa bouche est vive, instantanée, sa texture reste huileuse. Du sel se marie parfaitement à la céréale humide et sucrée. La fumée quant à elle reste dans son style unique, avec en finale une nature plus végétale, de réglisse également.

Un autre de ces whiskies qui représente une merveilleuse porte d'entrée dans le monde si particulier des Islay. Hyper représentatif et surtout d'une juste balance, tant dans la puissance que dans la densité aromatique.

Ensuite vient la version 14 ans, qui en réalité est une édition limitée, plutôt à présenter en tant que Vintage 2004. Un Port Askaig d'un âge déjà respectable, qui aura connu une maturation dans d'anciens fûts de bourbon et sera embouteillé à 45,8% également.

Au nez il fera preuve de plus de finesse que le 8 ans, je veux dire par là que les six ans de plus, s'ils ne le transfigure pas totalement, sont perceptibles dans ce que la maturité se dégage, l'élégance. 

Tout est posé, la tourbe va sur le camphre, il y a du fruité, des agrumes, banane. Le sel est présent mais plus atténué. Il me semble que le fût parle beaucoup plus, il y a de la vanille. 

En bouche, c'est magnifique de simplicité dans la direction que prennent les arômes, mais ils semblent toujours faire partie d'un nouvel ensemble, s'exprimer différemment. La puissance est toujours très juste, la texture huileuse, voir laiteuse. 

Avec l'ouverture, la tourbe deviendra plus lourde et huileuse également, la finale portera là dessus par ailleurs.

Il y aura des fruits secs, un retour sur ces notes surprenantes de banane, du sel plus abondant.

Pour terminer l'édition qui recueille souvent de très belles réactions lors de dégustations, la 100° proof. Elle est proposée sous forme de small batch toujours et composée de whiskies qui ont entre 7 et 9 ans d'âge, qui crachent tout de même un très beau 57,1%, un concentré de Islay.

Tourbe généreuse bien entendu, avec en sous couche un jus de fruits exotiques. Caoutchouc, bois brûlé. Il profite également d'une fraîcheur citronnée, de zestes d'agrumes. 

La bouche sera puissante en arômes, mais douce de caractère. Fruits juteux, citron, orange, sirupeux aussi. Le tout est un partage avec du sel, des embruns.

La finale sera un peu plus sèche, avec du bois, de la cendre. Clous de girofle, viande fumée. Aspect végétal et sucrosité.

Une tourbe bien présente, mais pas trop lourde et dominatrice. La place laissée à la fraîcheur ainsi qu'au côté maritime de la bouche.

 

À très vite pour la suite et merci déjà à toute l'équipe de Elixir Distillers pour cette belle attention, pour un fan de Port Askaig et Elements of Islay, c'est un plaisir.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article