750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

MHOBA Pot Stilled High Ester 65%

 MHOBA  Pot Stilled High Ester 65%

Mohba  te voilà, après avoir fait tant de bruit lors du rhum festival de Paris.

Donc, originalité de cette dégustation, on part direction l’Afrique du Sud ;) oui il y a des rhums en Afrique. C’est merveilleux .

Cette distillerie artisanale est nichée au milieu des collines du district d'Onderberg dans le Mpumalanga.

 MHOBA  Pot Stilled High Ester 65%

Les  champs de canne à sucre du domaine sont assez atypiques.

Les cannes sont cultivées en bottes, coupées et récoltées à la main.

 MHOBA  Pot Stilled High Ester 65%

La distillerie, un petit bijou d'ingéniosité, le propriétaire a réalisé selon les rumeurs des équipements lui-même comme la presse hydraulique par exemple.

Elle fonctionne 9 mois de l’année, on note 10 rhums différents. 

Le rhum est un pur jus de canne (vesou).

Distillation en Pot Still (double distillation).

Ajout de Dunker J ça sent bon ce petit détail…

 MHOBA  Pot Stilled High Ester 65%

Voici quelques informations que j'ai pu trouver sur le net, voici sa fiche technique.

Cœur de chauffe à 65 % avec une double distillation après une période de 21 jours de fermentation. 

 MHOBA  Pot Stilled High Ester 65%

Aspect : Clair avec des belles larmes  grasses (très laiteux) qui colle au verre avec beaucoup de matière. 

Nez : Première approche, on est sur la terre / pourri (Champignon - Truffe)  avec des souvenirs du Clairin - Le Rocher (haïtien).

Le Salé arrive quelques minutes après avec des notes d’olive bien présentes … même de trop selon moi.

Derrière l’olive on est sur des arômes de fruits tropicaux comme la goyave, mangue et agrumes.

La puissance est agréable pour un cœur de chauffe. On retourne avec plaisir le sentir pendant toute sa période d’ouverture dans le verre sans se brûler le nez. Il est équilibré. 

Bouche : Impressionnante lors de la première gorgée … on se prend une claque d’olive noire à forte dose. Il est crémeux terreux mais surtout violent, le jus de canne pressé nous envoie du lourd dans la bouche … il y de la chaleur avec un côté salé surprenant … un peu d'agrumes mais c'est super léger.

C’est très lourd mais maîtrisé… Comme j’ai pu entendre c’est très Funky.

On m'a fait remarquer un côté épicé caché derrière l'olive toujours.

Finale : Belle longueur avec un goût d’olive (bien sûr) et de sel.

 

À servir idéalement pour ma part en fin de repas comme une eau de vie. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article