750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Fettercairn 2007 'Cadenhead'

 

  • Fettercairn 11Y 'Cadenhead Small Batch' 2007 / 2019. 3 X Bourbon Hogsheads. 846 Bottles. 56,7%.

 

Nez : Une association que j'apprécie sur ces whiskies encore un peu jeunes, d'un côté ce moût sucré, de l'autre du miel, des fruits frais, issus de fûts très actifs. Nous avons des agrumes, citron vert et zestes. Oui c'est vraiment porté sur ce miel, qui devient crémeux, passant par le caramel au lait. Gingembre, avec de petites attaques de la cannelle, ces deux senteurs voyageant souvent ensemble. Malgré ce tableau qui fait la part belle à la sucrosité, il y a un aspect minéral, mais aussi un peu floral.

 

Bouche : Parfaitement équilibrée, alcool superbement intégré. À nouveau une belle association du miel, tirant sur le nougat et amertume issue du zeste de citron vert. Ensuite un bois encore frais fera une apparition, n'enlevant rien au fruité ambiant. Des épices vont se développer, un poivre relativement puissant, probablement de ce coriandre annoncé sur l'étiquette de dos. Notes de fruits à noyau, pêches, abricots. Globalement ça va droit au but, la puissance rendant les choses plus simples et évidentes. 

 

Finale : L'amertume gonfle modérément, toujours sur les agrumes. Cela devient franchement cireux, avec des prunes vertes, poires vertes également. Mélange salé poivré, mais plutôt salé. C'est franchement pas mal de choses pour un whisky de cet âge et libérées idéalement lors de chaque phase de la dégustation. 

 

Une version plutôt fidèle au style de la distillerie, tant sur la nouvelle édition 12Y officielle que sur les embouteillages plus âgés de chez Cadenhead.

Ce que j'aime c'est sa richesse au nez et cette énergie en bouche, sans que l'alcool pourtant bien concentré ne pose problème.

 

Merci à la Maison Demiautte pour la dégustation.

Pour info, il reste une ou deux bouteilles disponibles.

Fettercairn 2007 'Cadenhead'

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article