750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Tormore 30Y Cadenhead

 

Tormore est située dans le Speyside, son année de fondation est 1958, l'une des premières construites après le crash Pattison de 1900.

Elle fut imaginée et dessinée par le président de la Royal Academy, l'architecte Sir Albert Richardson.

Elle est un croisement entre le modernisme et le classicisme. 

Elle fut  classée en 1986, moins de trente ans après sa création.

 

Elle se situe sur la A95, à proximité du parc national de Cairngorms, entre forêt et montagne, d'où son nom, Tormore "Torra Mhoir" ce qui veut dire en gaélique "La grande colline".

 

L'eau est puisée dans la Spey, via la Achvochkie Burn, elle traverse des zones particulière faites de végétation, de tourbe et de granit, ce qui va la rendre d'une grande pureté.

La préservation de l'environnement est d'ailleurs une des préoccupations de la distillerie.

 

Dés 1961 sera produit un single malt, en 1972 elle va ajouter quatre alambics pour passer à huit.

En 1975 elle deviendra la propriété de Whitbread & Co, avec Long John et ses autres distilleries et en 1989 celle de Allied Distillers.

En 2005, elle sera rachetée par Pernod Ricard.

Tormore fait partie de l'assemblage bien connu Ballantine.

 

Article du 26 septembre 2016

 

 

  • Tormore 30Y Cadenhead 'Small Batch' Cask Strength. 1998 / 2019. 3 Bourbon Hogsheads. 462 Bottles. 47,9%.

 

Nez : Et bien ce nez est incroyablement waxy. La première impression est minérale, ce qui ne durera que jusqu'à l'arrivée d'une grande quantité de fruits, comme de la pêche de vigne. Le tout semble nappé de miel, c'est déjà un régal. Avec ces huiles essentielles d'orange vient une pointe d'acidité. Il va se faire bien plus gras, beurré. Après vingt bonnes minutes, nous arriverons à cet équilibre parfait entre du miel, du citron, de la crème brûlée.

 

Bouche : Très doux, le fût de bourbon va se révéler. Maïs grillé, vanille généreuse. Cette sensation cireuse au nez fait plus que se confirmer, celle-ci va envahir la bouche. Elle va progressivement gagner en amertume, sur des fruits à noyau, ce qui lui conférera une certaine fraîcheur. Il y a quelque chose de difficilement identifiable, comme de la rhubarbe, ou du kiwi vert. De la pomme verte sous forme de crème. Du caramel liquide.

 

Finale : Toujours un peu amère, sur de la noix fraîche je dirais, quelques épices poivrées viendront créer une certaine persistance. Lime, orange sanguine, mais également quelques notes végétales, comme le thym.

Tormore 30Y Cadenhead
Tormore 30Y Cadenhead
Tormore 30Y Cadenhead
Tormore 30Y Cadenhead
Tormore 30Y Cadenhead

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article