750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Tamdhu 16Y 'Old Particular'

 

  • Tamdhu 16Y Douglas Laing's 'Old Particular' 06-1998 / 06-2014. Refill Hogshead n°DL10360. 324 Bottles. 48,4%.

 

Nez : Doux et fruité, accompagné de biscuits vanillés. D'emblée je classe ce whisky dans les possibles spiritueux à déguster même par temps chaud, voir à servir légèrement frais, comme un jeune Glengoyne par exemple. 

 

Bouche : Confirmation de ce que présentait le nez. Douce, fruitée, vanillée. Sa texture est souple, élégante. Notes de pêche. Ça passe tout seul ce petit là, une bouteille à partager avec des amis (avec modération), sans se prendre la tête. Un whisky entre deux âges, vif et pétillant d'énergie, mais avec une dose suffisante de sagesse qui préserve son équilibre. Sans être le whisky de l'année, c'est agréable.

 

Finale : Quelques plantes aromatiques se présentent, thym en tête. La pêche reste bien présente également et surtout la souplesse, c'est un whisky absolument pas agressif. Massepain très agréable car l'amande est très présente, sans l'aspect sucré.

Fondée en 1897 par un groupe d'assembleurs, elle sera dirigée par William Grant et est l'une des réalisations de Charles Doig.

 

Elle fermera en 1927, mais rouvrira vingt ans plus tard, investissant lourdement dans de nouvelles méthodes de maltage, les Saladin Box, permettant de traiter à l'époque plus de vingt tonnes d'orge à l'unité. 

Tamdhu en possédera dix, traitant au passage tout le malt de Glenrothes et une partie de Highland Park.

 

Connue pour son style léger, fruité, son whisky supporte par ailleurs admirablement bien la maturation en ex fûts de sherry.

J'ai eu l'occasion d'en tester quelques-unes, officielles ou indépendantes et je dois dire que j'ai eu ma période 'Fan de Tamdhu', avec entre autre des versions signées Van Wees par exemple, ou encore Malts of Scotland.  

 

Le propriétaire Edrington va néanmoins en 2010 stopper la production, ce qui fera les affaires de l'embouteilleur indépendant Ian MacLeod.

Il en fera l'acquisition en 2011, installant au passage de nouveaux wash back et un centre d'accueil, redémarrant l'outil l'année suivante.

 

Ce sera également l'occasion de mettre sur le marché des éditions officielles, puisque Tamdhu était destinée aux blends comme Cutty Sark ou The Famous Grouse.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article