750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Faisons un point sur le G !

Guyana Rum 

Selected by Delhaize

 

Et oui nous voici face à un rum sélectionné par une grande enseigne de la grande distribution alimentaire d'origine belge.

 

Alors ce qui m'a motivé à découvrir cet univers, c'est tout simplement la curiosité.

Celle de sortir complètement de mon champ d'exploration quotidien, fait de bouteilles souvent destinées à une minorité de consommateurs, enfin je veux dire pas le consommateur cible de ce genre de grande surface.

Celle aussi de découvrir un rum conçu par une distillerie qui produit les rums parmi les plus attendus sur la rumosphère, dans une version (heuu j'ai pas encore de mot), et embouteillée à 38%.

 

En effet Delhaize place dans ses rayons un Guyana que voici, un Trinidad, un Barbados et un Indonesia.

Il faut avouer que dans presque tous les cas, la provenance est plus que certaine et j'ai bien l'intention de les essayer tous, encore que le Indonesia, c'est terra incognita pour moi. 

 

Bien évidemment personne ne s'en souviendra, mais j'avais déjà en juin 2016 produit un article du genre, concernant un whisky single malt, 12 ans s'il vous plaît, d'origine Islay, sélectionné par la même compagnie.

Le voici ci-dessous.

Juste en passant, je ne l'ai pas acheté juste pour le plaisir de le dézinguer...

 

Les précisions sur ce produit se trouvent au dos de la bouteille.

Nous apprenons qu'il est distillé oh surprise chez Demerara, qu'il est vieux de 3 à 5 ans, que la maturation s'est faite en fûts de chêne blanc américain.

Distillation mixte, colonnes et alambics traditionnels, "caractère très marqué", rien que ça ?!

 

 

Passons à la dégustation, comme le dit l'adage, c'est au pied du mur, qu'on voit le mieux le mur, enfin quelque chose comme ça.

 

Au nez, comme attendu, nous avons beaucoup de douceur. C'est d'abord sa texture qui m'atteint, elle est profondément beurrée, ce côté à la fois gras et cireux. Ensuite le caramel crémeux prend une grande place, qu'il partagera néanmoins avec un peu de banane très mûre, de la mangue toute pareille. Bon c'est très soft et j'ai déjà perdu 9/10 des fans de Demerara j'imagine.

 

En bouche, aucune surprise du point de vue de la puissance, 38%, tout est dit. Néanmoins rien ne viendra déséquilibrer l'ensemble. Nous retrouvons ce qui déjà était bien présent au nez, de manière tout de même plus "intense", à savoir, banane, caramel sur fond de café. Ça manque clairement de caractère pour celui qui siffle de l'overproof au petit déjeuner, mais ce n'est pas désagréable, c'est même plutôt meilleur qu'un paquet de m...e que j'ai déjà eu l'occasion de tester, sans même avoir envie d'en parler ici.

 

La finale est courte à moyenne, il n'y a pas d'autre mot. Mais elle livrera avant de s'éteindre une certaine sécheresse, du boisé, encore du caramel, mais désormais cuit et légèrement amer. Mélange d'épices piquantes et vanille.

En conclusion, voici un rum pas mauvais, produit par une distillerie de qualité, pour une enseigne visant madame et monsieur tout le monde.

À mon avis bien plus destiné à la conception de cocktails vraiment sweet, comme il est d'ailleurs question sur l'étiquette arrière toujours.

Le bon point est qu'il ne marche pas du tout sur les plates bandes des cavistes spécialisés, tout en proposant un minimum de traçabilité.

Faisons un point sur le G !
Faisons un point sur le G !
Faisons un point sur le G !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article