750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Bruichladdich retour aux sources

Vers une parfaite autonomie

 

Parce que chez Bruichladdich l'histoire ne s'achève pas sur une vision d'avenir hypothétique, mais que l'histoire est en perpétuelle écriture, vers un avenir plus logique, plus local, voici qu'elle se dirige vers une maîtrise encore plus grande sur sa production de Islay Scotch Whisky.

 

Vous le savez, la philosophie de l'entreprise est de mettre en avant son terroir, le savoir faire de ses employés, de ses agriculteurs...

Elle cultive, distille, procède au vieillissement et embouteille sur place.

Dans cette logique elle a commencé dès les années 2010 à diriger la lumière sur la traçabilité.

Il est désormais simple de consulter le site officiel et de faire la lecture des types de fûts qui composent un batch par exemple.

Mais la traçabilité concerne de plus en plus la culture et l'utilisation qui est faite de l'orge.

Bruichladdich a, grâce à ses efforts en la matière, la possibilité de traiter 42% de céréales cultivées localement. 

Elle a par ailleurs acquis 30 acres 'Shore House Croft' aux abords de la distillerie, destinés à la recherche sur l'adaptabilité de variétés d'orges aux conditions particulières de l'île, ce qui aura pour premier effet d'éviter les traitements.

 

Toutefois les installations ne possèdent pas de malterie, elles furent démantelées presque partout dans les années '70.

La céréale est donc envoyée à Inverness chez Bairds, afin d'être maltée, ce qui engendre un coût, mais également une dépense d’énergie non renouvelable.

Un permis de bâtir a donc été déposé en ce sens et s'il est accepté, Bruichladdich devrait être l'une des premières à inverser la vapeur dans le domaine, avec la reconstruction de sa propre zone de maltage estimée fonctionnelle à partir de 2023.

 

Bien entendu cette pratique ne supprime pas entièrement le problème des besoins énergétiques.

C'est pourquoi divers projets sur la conversion d’énergies renouvelables sont également à l'étude.

Biomasse, énergie des marées, turbines à eau, et pourquoi pas tout cela à la fois ?!

 

Bruichladdich avec ses 80 personnes à bord, vise le durabilité, de l'emploi, mais aussi de ses ressources.

Deux nouveaux chais en trois ans, qui seront rejoints par quatre autres dans les années qui viennent, voilà le symbole qu'il est possible de prospérer avec la vision d'un futur meilleur pour tous.

 

Sur les photos : Douglas Taylor Bruichladdich Distillery CEO & Raymond Fletcher Bruichladdich's Islay Barley Project.

Bruichladdich retour aux sources
Bruichladdich retour aux sources
Bruichladdich retour aux sources

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article