750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Armorik Chouchen Single Cask

For La Maison du Whisky

 

Alors voici un whisky breton qui possède une bien originale et pourtant assez logique finition.

 

Je crois que c'est pour le moment la plus "spéciale", peut-être avec quelques versions Mackmyra, ou encore Miclo, qui utilisent également des fûts de liqueurs bien locales.

 

La première chose qui me vient à l'esprit quand je reçois ce whisky à tester, c'est... en fait c'est quoi exactement le Chouchen ? 

 

Je n'ai pas cherché bien longtemps sur la toile pour trouver une page qui explique tout cela, encore que ce soit chez les producteurs que l'information est la plus précise.

 

Pour résumer, historiquement le Chouchen est une boisson alcoolisée à base de miel (de sarrasin à l'origine), d'eau et de pomme sous forme de jus ou de cidre.

Il ne s'agit pas d'un alcool obtenu par distillation, mais bien par fermentation.

 

C'est d'ailleurs outre l'origine géographique, ce qui différenciera le Chouchen de l'Hydromel.

Puisque le miel sera issu d'un butinage dans le sarrasin et que dans le cas du Chouchen, ce sont bien les levures de pommes (absentes dans l'hydromel pour une question d’appellation), qui permettront la fermentation et non celles du miel dans le cas de l'Hydromel. 

Le Chouchen a évolué depuis ses origines.

S'il est en moyenne légèrement plus léger en alcool actuellement, c'est essentiellement sur la technique, ainsi que sur le type de ruches employées, que nous observons des différences notables.

 

Actuellement la fermentation est dans la grande majorité des cas, démarrée grâce à l'ajout d'une levure vinicole et non plus grâce à la pomme.

Cette boisson possédait une réputation aléatoire autrefois, souvent mise en cause dans d'interminables gueules de bois, ou encore de légères difficultés à terminer un marathon...vivant.

Les raisons étant liées à l'utilisation d'une eau impropre à la consommation ou encore à la méthode d'extraction du miel contenu dans ces ruches de type "paniers" pour citer le rédacteur du site Chouchen BZH.

Il fallait alors étouffer toute la colonie dans la ruche à l'aide de baguettes de souffre, avant de presser le tout, récoltant tant de miel que de venin d'abeilles, ce qui d'un point de vue neurologique global n'est pas franchement recommandé...

 

Bref voici un petit condensé sur cette boisson à laquelle je ne manquerai pas de goûter si je fais un jour un crochet en Bretagne.

Enfin, sachez que Chouchenn s'écrit avec deux 'N' dans la langue bretonne.

La suite via le lien en bas de l'article.

 

  • Armorik Chouchen Cask Finish '60th Anniversary of La Maison du Whisky' - Single Cask n°146. 02-2011/2016. 250 Bottles. 58,7%.

 

Nez : De ce liquide gras, laissant de longues jambes plonger lentement vers le fond de mon verre, s'échappe des volutes caramélisées intenses. C'est vraiment porté sur ce côté sucre blond, le malt, pomme cuite, avec de la cannelle. À ce stade je ne connais pas bien la durée du finish, mais je peux dire que ce n'est pas ordinaire pour un single malt. À l'aveugle je pourrais croire à un bourbon cask survitaminé, encore que... C'est amusant cet espèce de mélange entre la châtaigne et le miel intense.

 

Bouche : Du miel abonde, il est riche, rond, liquide. Plutôt bien équilibré du point de vue de la puissance alcoolique. Je ne suis pas un spécialiste de la distillerie de Warenghem, mais c'est une des meilleures versions que je peux tester jusqu'ici chez eux. Très liquoreuse et fruitée, avec un apport épicé, touche pimentée. La pomme bien entendu, qui reste l'un des marqueurs de la distillerie, est en force et elle possède la force de la maturité et l'acidité de la jeunesse. Finition réussie et très sympa en plus d'être déjà très originale. 

 

Finale : Direction le verger, avec beaucoup de pommes, direction un peu les cuisines également, car si d'un côté nous avons du fruit à maturité, de l'autre il semble tout de même avoir fait un petit passage au four. Elle va prendre un peu de bois, par essence un peu de sécheresse, voir une légère amertume. C'est très agréable comme finition, à quand un scotch finition Chouchen ?

 

Je précise qu'avant de goûter ce whisky made in Bretagne, je ne savais pas très précisément ce qu'était le Chouchen. 

 

Dernières petites informations, obtenues par la suite, les fûts employés pour cette finition, vivent plusieurs cycles de maturation d'un Chouchen produit sur place.

Pour cette édition particulièrement, le whisky aura vécu trois années en fûts de bourbon, avant de passer deux autres années dans ce bois très imprégné.

Tout ça pour dire que c'est une bouteille probablement introuvable, désolé, mais s'il arrive qu'Armorik produise à nouveau ce genre de whisky, je suis preneur pour les raisons évoquées, c'est couleur locale et réussi.

 

Merci à Magali de chez Distillicious pour cette dégustation.

Merci à Clémence Vedrenne pour les précisions techniques.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article