750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Kilbeggan 21Y

 

  • Kilbeggan 21Y 'Limited Edition'. Ex Bourbon, Port, Madeira & Sherry Casks. 40%.

 

Nez: Comme je m'y attendais, c'est très doux, très gras. Nous avons une dominante de toffee, laiteux. Miel, fruits secs toastés. Un apport fruité, fruits frais, agrumes majoritairement. 

 

Bouche : Très sage, tout en douceur. Nous restons sur ces notes de café crème, de caramel laiteux, à quoi s'ajoute une très petite quantité de bois et d'épices. De fait nous ne sommes pas sur le registre des scotchs qui envoient du pâté par les fenêtres, ici il faut enlever ses chaussures avant d'entrer. Ce qui en fait un whiskey easy drinkable, dangereusement facile à boire. Après une petite aération, parviennent ces influences fruitées, miellées, avec de l'orange, de la pomme, également de la vanille. Maïs doux.

 

Finale : Un peu de bois, sèche mais juste un peu. Nous trouvons quelques notes fruitées très agréables, de baies, d'agrumes. De longueur moyenne, elle laissera apparaître du chocolat au lait.

 

Ce Kilbeggan est un assemblage de whisky de grain et de malt, distillé chez Cooley.

Sa maturation sera réalisée sur divers types de fûts, ex-bourbon, sherry, Madère et Porto.

 

 

 

Derrière le nom Kilbeggan, se cache toute l'histoire du whiskey, ses tragédies, mais aussi ses histoires de familles qui finissent par raviver une flamme presque à jamais éteinte.

 

L'Irlande reste la nation mère du whisky, puisque l'on estime son apparition dès le 5ème siècle, même si rapidement le reste du territoire britannique succombera à ses charmes.

 

Mais ne remontons pas si loin.

C'est en 1757 que Matthias McManus fonde la distillerie sur les berges de la Brosna.

Tout y est abondamment disponible, eau, céréales et tourbe.

Après 40 ans de production, alors que le fils de Matthias, John McManus est devenu directeur de la distillerie, la famille sera rattrapée par l'histoire même des révoltes irlandaises.

En effet ce dernier, membre des United Irishmen sera exécuté suite à sa participation dans le soulèvement des populations locales contre les anglais.

Fort logiquement Kilbeggan changera de mains, même si dit on, le fantôme du fondateur est toujours présent dans ses murs.

 

Les propriétaires d'une malterie locale, la famille Codd, rachèteront les actifs en 1794.

Ils profiteront d'assouplissements sur la fiscalité, mais aussi d'une extension des voies navigables, pour développer les activités.

Malheureusement la sauce semblera une nouvelle fois ne pas vouloir prendre, puisqu'en 1838 naquit le mouvement pour la tempérance et l'abstinence en matière d'alcool.  

Un mouvement auquel un nombre conséquent de locaux adhéreront, ce qui se révélera fatale pour Kilbeggan.

 

En 1840, alors que la distillerie est devenue l'ombre d'elle même, John Locke, déjà impliqué chez Tullamore, la rachètera tout de même.

Il misera sur l'exportation vers les états unis, ce qui fonctionnera un temps.

Mais une fois encore, il sera rattrapé par les conflits nationaux, la première grande guerre, mais aussi la prohibition.

La distillerie survivra tout de même, sera dirigée par les filles de John Locke, Florence et Mary.

Mais à la fin des années '50, tous ces événements, mais aussi il faut le dire, le refus de modifier les procédés de fabrication, auront raison de la distillerie, qui fermera définitivement le 19 mars 1954.

Durant les seventies, l'Irlande ne possèdera plus qu'une seule distillerie active.

 

Il faudra attendre 1987 et un certain John et oui encore un, un Teeling cette fois, pour redonner de la vigueur au marché du whiskey.

Celui-ci fondera la Cooley Distillery, une première depuis un siècle.

Son projet, sauver toutes ces marques disparues, dont Kilbeggan, qui par la bienveillance de la communauté locale, possédait toujours son permis d'exploitation, mais aussi la quasi totalité de ses installations.

 

Afin de fêter dignement les 260 ans de la distillerie, les descendants des quatre familles ayant à un moment possédé Kilbeggan, se sont réunis afin de participer au redémarrage d'un alambic du 19ème siècle totalement restauré.

Désormais la production est répartie entre Kilbeggan et Cooley, ce qui permet également à la marque Tyrconnell de revivre et aura donné naissance à Connemara ou encore Greenore.  

 

Kilbeggan 21Y
Kilbeggan 21Y

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article