750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Vale Royal VRW 2006 / 2018

 

  • Vale Royal VRW 12Y - 2006 / 2018. 'National Rums Of Jamaïca LTD' Wedderburn. 3412 Bottles. 62,5%.

 

Nez : Mangue à maturité et cannelle me viennent en premier. Nous retrouvons bien tout ce qui fait un Long Pond, esters de fruits, camphre, pommade eucalyptus. Tout en étant moins extrême que le TECC, nous conservons de la complexité, de la richesse. Crème vanillée, banane. Floral, sous l'aspect de fleurs sèches, de thé.

 

Bouche : Une juste puissance, comblée par tout ce qui fait un vrai rum jamaïcain en terme de sucre de canne, de fruits exotiques, banane, mangue. Le touché est crémeux et gagne encore en onctuosité, avant qu'une rupture boisée, sèche et amère ne survienne. Il reste un rum peu commun, mais relativement accessible dans son genre. Cette mélasse a des accents de miel, de zestes d'orange confits. 

 

Finale : Persistance du bois, d'une sécheresse moyenne, du sucre de canne. Les fruits sont toujours bien là, des notes de chocolat, d'épices. Une fin sur des notes mentholées.

 

Tout comme pour le Long Pond TECC 2007 testé précédemment, ce Vale Royal est produit au cœur de la distillerie d'état National Rums of Jamaïca Ltd et est le résultat du mariage de 11 fûts possédant des caractéristiques similaires en terme d'esters.

 

Vous pouvez retrouver dans l'article en pièce jointe, une classification qui traite de celles-ci et par ailleurs découvrir que le style 'Wedderburn' correspond à une concentration de 200 à 500 gr/hl environ, je ne suis pas licencié troisième dan en esters.

VRW, Vale Royal Wedderburn est le nom d'une distillerie éteinte en 1959, c'est également une précision supplémentaire de cette concentration, dans ce rum en particulier, située entre 150 et 250 gr/hl.

 

Notez que cette concentration est calculée un peu de la même manière avec laquelle sont calculés les ppm des whiskies tourbés, c'est à dire pour les whiskies à partir du grain lui même, avant distillation et dans le cas du rum sur l'hectolitre d'alcool pur.

Ce qui signifie grosso modo que cette concentration ne se retrouve jamais totalement réellement dans votre bouteille, toutefois c'est un repère efficace. 

 

Ce rum est donc âgé de douze ans, une maturation 100% tropicale et par conséquent une part des anges estimée à 60%. 

Comme il s'agit d'un Pure Single Rum, vous l'aurez deviné, celui-ci a été distillé intégralement sur un Pot Still traditionnel. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article