750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Mackmyra Gruvguld

 

  • Mackmyra Gruvguld Swedish Single Malt Whisky. Bottled 2018. 46,1%. Limited Edition "Seasonal Range".

 

Nez : Le style est un peu différent de ce que j'ai pu précédemment tester chez Mackmyra. Nous retrouvons moins ce côté fruité-malté, j'ai le sentiment d'avoir ici un whisky qui fait preuve d'un peu plus de maturité, difficile à dire sans indication d'âge. Il y a de petites notes épicées, sur une texture minérale et cireuse. Pâte d'amandes, mais aussi quelques fruits légèrement confits. Un peu de cannelle, gingembre, un peu d'agrumes, belle variété de senteurs.

 

Bouche : Nous avons ici bien plus d'épices et il faudra un peu de temps avant d’apercevoir autre chose. Du sucre d'orge viendra stopper cette domination. Des fruits secs ainsi qu'une poignée de petites baies, de cassis, de sureau également. C'est ici qu'un signe de jeunesse est perceptible, toutefois elle semble continuellement rattrapée par quelque chose de plus complexe, de plus travaillé. Vanille, agrumes, poire, une combinaison qui restitue de la souplesse, ce qui procure un sentiment d'équilibre retrouvé.

 

Finale : Amertume, épices poivrées, un peu de piments crus. Boisée et moyennement sèche. Végétale, avec une pointe de fumée, de citron accompagné de sa peau.

 

Ce Gruvguld rend hommage à la mine de Bodas dans laquelle de petits fûts ont contenu ce whisky, à cinquante mètres sous le sol.

Gruvguld signifie d'ailleurs "l'or de la mine".

 

Les fûts disais-je, utilisés pour la maturation de cette édition limitée de la gamme 'Seasonal Range', sont de volumes variés, entre 30 et 128 litres.

 

Une très faible quantité contenait du whisky tourbé, leurs origines sont diverses, mais une partie de ceux-ci étaient des retraités de l'élevage de sherry de type Oloroso et Pedro Ximenez.

 

Je dirais que dans l'ensemble ce whisky propose des choses très intéressantes, mais de manière un peu décousue.

Entre excès et équilibre, constamment sur le fil, avec une complexité à géométrie variable encore une fois Mackmyra démontre qu'il n'est pas comme les autres et je crois que c'est sa volonté profonde. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article