750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Mossburn Speyside 'Cask Bill 2'

 

  • Mossburn The Signature Casks Series. Speyside 'Cask Bill #2' Blended Malt Scotch Whisky. 46%.

 

Nez : Immédiatement le sherry est disponible. Il est fruité, gras, chocolaté. Il y a des notes de poire, de miel, ainsi qu'un petit rappel des céréales. Des épices légères apparaissent, elles sont toujours sous bonne garde de fruits comme de la pêche, de la pomme.

 

Bouche : Il y a cette richesse fruitée vraiment agréable. Des épices poivrées apparaissent mais sans jamais dominer, elles sont comme enrobées de sirop de fruits. Des céréales humides et sucrées, de la pêche, du miel. L'impression est celle d'un whisky jeune, mais travaillé avec de bons fûts. Une pointe de mangue et de citron.

 

Finale : Sherry, fruits secs. Légèrement boisée et sèche. De la pomme fait son retour, ainsi que du chocolat amer.

Mossburn Distillers & Blenders est un embouteilleur indépendant écossais, basé à Camptown, près de la ville de Jedburgh, que je découvre, bien qu'il soit établi depuis 1992 à priori.

La société vise également un avenir en tant que distillerie, puisqu'elle est à l'origine du projet Torabhaig sur l'île de Skye, mais elle construit dit-on également deux distilleries à Jedburgh.

 

Elle propose une gamme orientée single malt, avec sa collection 'Vintage Casks', dans laquelle nous trouvons déjà un Teaninich, un Linkwood, un Inchgower, un Blair Athol, et enfin un Craigellachie, tous âgés de 10 ans, distillés en 2007 et ayant connu une maturation dans les chais des distilleries d'où ils sont originaires.

 

Les deux dernières éditions proviennent de chez Ardmore avec une version 10 ans également et Miltonduff 9 ans, qui eux sont de 2008 et ont vécu une maturation complète dans les entrepôts de Mossburn.

 

Par contre Blair Athol et Teaninich sont des versions cask strength, 59,8% pour le premier et 59,1%  pour le second.

 

Des éditions non filtrées et non colorées, tant qu'à faire...les cask strength se reconnaissent par le tube bleu et chaque édition est numérotée de 1 à 7...pour le moment.

Mais aujourd'hui je me suis plutôt penché sur une autre forme de whisky, puisque celui-ci fait partie de la 'The Signature Casks Series'.

 

Ces éditions sont en réalité des blended malt dont les whiskies sont sélectionnés à maturité dans différentes distilleries, afin de créer un ensemble représentatif d'une région précise.

Dans le cas de celle-ci, le Speyside.

 

Mossburn se démarque par une technique déclinée en 'Cask Bill' la #1 étant destinée à la version Island dont nous parlerons une autre fois et la #2 à la version Speyside.

 

Voici un mot sur cette technique.

Une fois le mariage effectué, ce blended malt va connaitre une seconde maturation dans des fûts customisés par les tonneliers maison.

A savoir que chez Mossburn l'assemblage initial se fera dans des fûts de chêne américain ayant contenu du bourbon, ensuite il sera poursuivi dans d'anciens fûts de Sherry Olorosso (pour ce qui est de ce Speyside), dont les têtes sont remplacées par d'autres, neuves et de chêne américain fortement brûlées pour l'occasion, ce qui est connu sous l'expression 'Heavily Charred'.

 

L'objectif de cette version est de booster le caractère vanillé et épicé des whiskies sélectionnés.

Le tube et l'étiquette de la bouteille reprennent visuellement les étapes en question, un peu à la manière de ce que The Balvenie a pu faire auparavant également.

 

Je testerai également la version Island, qui m'a été fortement recommandée en tant que bon plan rapport qualité prix. 

L'une et l'autre se négociant aux environs de 50€ normalement.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article