750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

The BenRiach Cask Strength Batch 2

  • The BenRiach Cask Strength Batch 2. Bourbon Barrel-Virgin Oak Hogshead-Sherry Olorosso. 60,6%.

 

Nez : La sensation est celle d'une texture beurrée et grasse, avec une présence de fleurs et de fruits. Il y a de l'abricot, de l'orange, de la pomme un peu blette. Riche, enveloppant, avec un miel puissant. Les jambes sont longues et glissent lentement sur les parois du verre, c'est déjà un délice au regard. Bien entendu la puissance est au rendez-vous, quelques épices sont là pour en faire connaitre aux fûts neufs, mais sans excès, cela reste très rond. Je dirais que l'aération offre de la cannelle, il va gagner en souplesse, avec quelques notes citronnées. Superbe. 

 

Bouche : En bouche c'est un miracle de douceur. Bien évidemment nous sommes loin d'un whisky à 40%, mais enfin pour 60,6% c'est merveilleux. Nous trouvons bien entendu ce qu'un whisky de cet âge propose en général, c'est à dire un côté malté, sucré très attendu. Mais cet assemblage a l'avantage d'apporter un équilibre entre les fruits, les épices poivrées qui viennent un peu plus tard. Orange, miel, amandes, mais encore quelques agrumes plus acidulées. Un casting bien distribué, les arômes sont fondus, la puissance est contrôlée.

 

Finale : Sèche et épicée. Le bois neuf est bien présent. Sucre d'orge. Bravo à Rachel Barrie la créatrice de ce batch.

 

Ce BenRiach faisait partie de ma table de dégustation lors du festival organisé par le caviste de Waremme et Huy, Plaisir Di Vin.

Il s'agit de l'assemblage d'une petite quantité de fûts, de bourbon, de sherry olorosso et neufs.

L'âge bien que n'apparaissant pas sur la bouteille, se situe entre 10 et 12 ans.

Nous retrouvions également les bouteilles ci-dessous que j'aurai la chance de tester prochainement.

Sauf le BenRiach cask strength peated batch 1, puisque je l'avais déjà goûté fin de l'année dernière, vous pouvez d'ailleurs retrouver mon analyse ci-dessous en lien.

L'occasion pour moi de remercier Olivier Croes pour son organisation, son équipe qui est aux petits soins avec nous, c'est toujours un plaisir. 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article