750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Glenfarclas Springs

 

  • Glenfarclas Springs 'The Legend of Speyside Trilogy'. Sherry Casks. Bottled 2014. 6000 Bottles. 46%.

 

Nez : Il y a une odeur de vieux bois un peu sec. Un peu de malt, accompagné de zestes d'orange. Des fruits rouges en sirop. Caramel fondant.

 

Bouche : Douce, équilibrée, avec au début il est vrai un petit déficit de puissance. L'impact du sherry demandera un peu de temps et de mâche à ce whisky pour se développer pleinement. Mais tout cela arrivera enfin, avec ces caractéristiques notes de pain grillé, de café, de cacao. Du bois, du pruneau. Finalement je me demande si ce n'est pas celui que je préfère dans cette trilogie.

 

Finale : Longue. Boisée, sèche. Feuilles de thé, cannelle. Amertume progressive. De la suie et enfin du sherry, avec du café, du pruneau.

 

Glenfarclas possède un processus de fabrication plutôt commun, en voici juste un mot.

La distillerie reçoit son orge maltée, qu'elle passe dans son moulin d'une capacité horaire de six tonnes.

Dans un mashtun de plus de 16.000 litres, le grist est mélangé à une eau portée à 64°C.

Il y aura un second remplissage à 78°C et un troisième à 80°C ce dernier étant la base du moût suivant.

Le sucre contenu est ainsi lessivé et conduit vers les washbacks, tout en réduisant la température du moût à 20°C, ce processus se déroule sur une dizaine d'heures.

Les washbacks sont en inox et au nombre de douze, d'une capacité individuelle de 45.000 litres.

Est alors ajoutée la levure dans un rapport 1/100 du volume et la fermentation peut ainsi débuter pour une cinquantaine d'heures au terme de quoi son volume d'alcool sera de 8%.

Vient ensuite la distillation, dans les trois wash stills de 29.600 litres chacun d'abord, qui donneront des low wines de 28%.

Les alambiques sont chauffés au gaz et de manière directe, ce qui participe fortement au style de Glenfarclas.

Afin que les sucres ne cuisent pas dans le fond de l'alambique, bien que cela se produise probablement un peu quand même, un système de chaines rotatives racle ce fond durant tout le processus.

La seconde distillation s'effectue dans trois spirit stills de 25.000 litres. Des 29.600 litres du départ il restera 4000 litres d'un alcool pur d'un volume alcoolique de 68%.

Le new make sera réduit à 63,5% avant la mise en fûts et la maturation majoritairement effectuée dans d'anciennes barriques de sherry se fera sur place, bénéficiant d'un micro climat qui a pour conséquence de ne laisser aux anges qu'une très faible part d'alcool.

La distillerie ne possède pas sa propre chaîne d'embouteillage, celui-ci se fera du côté d’Édimbourg.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article