750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Arran Private Cask 'The Nectar' Heavily Peated

 

Ce fût est issu de la dernière vague de libération de Private Cask, il annonce une présence massive de tourbe, reste à savoir s'il a également autre chose à proposer.

Notons qu'à un mois près, il aurait eu 6 ans et non 5.

 

  • Arran 5Y Private Cask Heavily Peated Edition 'Selected by The Nectar Belgium' 05-10-2011 / 04-09-2017. Bourbon Barrel n°2011/1832. 232 Bottles. 57,8%.

 

Nez : Ce nez ne manque pas de texture, il est tourbé bien entendu, gras, enveloppant. Dans l'ensemble c'est plutôt doux, sur du sucre impalpable, de la menthe. Oui il est frais, la vanille elle même arrive tout en légèreté. La trame de fond est faite de miel et de fruits très typés Arran, pommes, poires. La tourbe me fait penser à une pommade antiseptique, mais elle n'est pas trop agressive. Probablement cela devait convenir aux amateurs de Machrie Moor. Quelques gouttes d'eau vont amener de la crème de citron.

 

Bouche : Dans son approche maltée, il démontre de la jeunesse. L'alcool n'entraîne pas l'ensemble dans un déséquilibre irrattrapable. L'aspect doux du nez est quelque peu bousculé par du bois, des épices. Mais en seconde partie de bouche un retour sur le sucre d'orge, la pomme mûrs, miel, vanille, va rétablir une balance. La tourbe est particulièrement végétale, légèrement amère. 

 

Finale : Longue, sur du malt sucré. L'aspect végétal semble s'installer.

 

Un whisky jeune et intense, je l'attendais peut-être encore plus tourbé, mais finalement celle-ci laisse de la place pour autre chose et c'est plutôt sympa.

Ce côté malté sucré que j'apprécie à dose raisonnable chez d'autres comme les Ledaig ou Caol Ila embouteillés chez Signatory Vintage par exemple est bien présent ici.

Je recommande de le tester sans eau dans un premier temps, ensuite de l'ajouter progressivement si l'on souhaite l'adoucir. Ceci dit il ne faut pas trop le diluer sous peine d'atteindre un seuil de sucrosité virant à l'écoeurant. 

 

 

This barrel comes from the last wave of Private Cask's release, he announces a massive presence of peat, remains to know if he also has something else to propose.

Note that within a month, he would have been 6 and not 5.

  • Arran 5Y Private Cask Heavily Peated Edition 'Selected by The Nectar Belgium' 05-10-2011 / 04-09-2017. Bourbon Barrel n ° 2011/1832. 232 Bottles. 57.8%.


Nose: This nose does not lack texture, it is peated of course, fat, enveloping. All in all it's quite sweet, on impalpable sugar, mint. Yes it is fresh, the vanilla itself comes lightly. The backstory is made of honey and fruit very typical Arran, apples, pears. The peat makes me think of an antiseptic ointment, but it is not too aggressive. Probably this should be suitable for Machrie Moor lovers. A few drops of water will bring lemon cream.

 

Palate: In his malty approach, he demonstrates youth. Alcohol does not bring the whole into an irreparable imbalance. The soft aspect of the nose is somewhat jostled by wood, spices. But in the second part of the mouth a return on barley sugar, ripe apple, honey, vanilla, will restore a balance. The peat is particularly vegetal, slightly bitter.

 

Final: Long, on sweet malt. The plant aspect seems to settle.

 

A young and intense whiskey, I was expecting maybe even more peaty, but finally this one leaves room for something else and it is rather nice.

This sweet malted side that I appreciate at reasonable dose in others like Ledaig or Caol Ila bottled at Signatory Vintage for example is present here.

I recommend testing it without water at first, then add it gradually if you want to soften it. That said it should not be too dilute on pain of reaching a threshold of sweetness turning to the disgusting.

Arran Private Cask 'The Nectar' Heavily Peated

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article