750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Penderyn 'Photo de famille'

 

L'unique distillerie Galloise s'invite ce samedi à la Maison Demiautte, qui offre et j'insiste sur le mot, la possibilité de faire connaissance avec toute la gamme de ces whiskies.

 

Bien entendu la gamme continue, avec Celt, Myth et Legend, mais aussi avec toutes ses versions finish Portwood, Madeira, Peated et Sherry.

Afin de compléter le tableau par un produit plus pointu, plus évocateur des capacités de la distillerie, quoi de mieux qu'un Single Cask, ici sélectionné par l'importateur Premium Spirits.

Ce dernier sera dégusté séparément, car après 7 autres whiskies les arômes commencent un peu à se mélanger. 

 

J'ai la chance de pouvoir en avant première de cet événement, déguster cette gamme et de partager ainsi avec vous mes sensations.

 

Bien entendu il est vivement recommandé de faire un passage ce samedi à la porte ouverte et de vous faire un avis personnel, ce sera de 12h à 18h et croyez moi j'y serai car il y a encore bien d'autres choses à découvrir.

 

 

  • Penderyn Celt "Ex-Bourbon & Ex-Peated Islay Quarter Casks" 41%.

 

Nez : Très végétal, la tourbe n'est pas intense, elle arrive sagement. C'est léger, mais il y a un peu de Islay dans ce verre. Citronné, malté.

 

Bouche : La bouche est grasse, presque sucrée. La tourbe est ici bien perceptible, sans pour autant écraser tout le reste, c'est plutôt malin et idéal pour qui a un peu de mal avec les whiskies tourbés. La palette n'est pas particulièrement large, mais au final c'est bien la tourbe qui sera recherchée dans ce whisky.

 

Finale : Moyennement longue elle laisse une part au bois, une part aux végétaux et bien entendu une présence de la tourbe issue du fût et non du maltage.

 

  • Penderyn Legend "Bourbon Barrels & Ex-Madeira Casks Finish" 41%.

 

Nez : Doux, liquoreux. Pomme cuite, poire, pâte à gaufre. Du miel, mais aussi un parfum très floral. Globalement sur de la pâtisserie.

 

Bouche : Toujours cette sensation pâtissière, crème vanille légèrement citronnée, poire, amandes grillées. Du lait au miel, du caramel liquide, sans trop de sucrosité. La texture est souple, soyeuse.  Orange. Du bois humide, qui ne draine pas trop d'épices.

 

Finale : Plus sèche, plus cireuse. Un affinage en fûts de Madère pas trop envahissant, pas plus mal. 

 

  • Penderyn Myth "Ex-Bourbon Casks" 41%.

 

Nez : Frais et léger. Des épices douces et de la pomme. Vanille et citron jaune.

 

Bouche : Nous retrouvons cette légèreté, qui va se parer de vanille, d'épices poivrées qui vont progressivement envelopper toute la bouche.

 

Finale : Les épices persistent, mais la vanille, du miel viennent adoucir l'ensemble. Ensuite c'est le bois qui va s'exprimer, bel impact qui va assécher une bouche légèrement cireuse. La finale est particulièrement longue et puissante c'est positivement surprenant.

 

 

  • Penderyn "Portwood Finish" 46%.

 

Nez : Probablement celui qui quitte la trajectoire commune au reste de la série. Pruneaux, eucalyptus, c'est le grand écart. Fruits rouges et mélange de fruits secs. Chocolat noir, raisins secs. Un mélange de saveurs intéressant.

 

Bouche : La bouche est tout aussi déstabilisante, peut-être un peu plus puissante également. Nous retrouvons rapidement le pruneau, le raisin sec. Fruits secs. Le spectre arômatique est un peu moins large qu'au nez, mais c'est un ensemble homogène et cohérent. Pour résumer c'est un mendiant au chocolat.

 

Finale : Le chocolat noir est amère, avec toujours ces pruneaux qui apportent un peu de douceur.

 

  • Penderyn Sherrywood "Ex-Bourbon & Sherry Oloroso Casks" 46%.

 

Nez : Orange, orange confite. Latex, c'est particulier mais indéniablement présent. Noisettes grillées. Vu la quantité de whisky à déguster je suis un peu plus expéditif, mais celui demande un peu plus d'aération je crois. Fleurs mellifères.

 

Bouche : Le sherry me semble plus évident, il est plutôt sec, épicé. Noix, un peu vineux. Pâte d'amandes. 

 

Finale : Chocolatée. Des épices, de la noix qui procure une toute petite amertume.

 

  • Penderyn Madeira Finish "Bourbon Barrels & Ex-Madeira Wine Madeira Casks" 46%.

 

Nez : Tout comme son petit frère 'Legend' nous sommes toujours sur ce côté pâtissier, mais avec plus d'intensité sur le caramel beurre salé. J'ai cette image d'une tarte aux pommes et poires, amandes grillées, pâte feuilletée, bon faut imaginer un peu. Rond, fruité, plus exotique, banane, ananas. Il y a toujours cet aspect laiteux, vanillé.

 

Bouche : Des épices se mêlent au sucre d'orge. Il reste de ces traces de malt que l'on retrouve dans un new make. Ensuite des fruits un peu comme au nez apparaissent, banane, ananas. Lait au miel, vanille.

 

Finale : Sèche, orange amère. Longue, ce qui semble être commun à toute la gamme.

 

  • Penderyn Peated "Bourbon Casks" 46%.

 

Nez : A l'image de la version 'Celt', celui-ci propose quelque chose de semblable. La verdure fraîchement coupée. Le citron ici prend des allures de confiserie. Un whisky jeune sur la fumée de bois.

 

Bouche : La tourbe est bien présente, elle domine un ensemble gras, citronné, malté.

 

Finale : Sèche, boisée. Confiserie citronnée. Bois brûlé, réglisse.

 

En conclusion des whiskies qui ne souffrent d'aucun gros défaut.

Des whiskies plutôt jeunes, avec un style souvent reconnaissable.

Des finitions classiques, mais bien senties, qui ne masquent pas l'identité du produit initial.

De bons daily dram au rapport qualité prix convenable.

J'ai hâte de tester le single cask.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article