750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Convalmore 1977

 

  • Convalmore 36Y Natural Cask Strength 1977 / 2013. Refill European Oak. 2680 Bottles. 58%.

 

Nez : La tendance est végétale, avec du fruit sec, du caramel. Il y a également un miel plutôt puissant, saupoudré d'un mélange d'épices. Il lui faudra une petite aération avant d'obtenir de la pomme crémeuse. Je suis plutôt amusé de lui trouver des notes de cola, de concombre, ces dernières étant très plaisantes. Kiwi, vieux cuir.

 

Bouche : La bouche est somptueuse, puissante et d'une grande justesse. Le début est gras et caramélisé, mais très rapidement coupé par une sécheresse boisée, épicée. Cela reste puissant tout au long de la dégustation. Ensuite reviennent les arômes du nez, végétaux, sur le sachet de thé humide, ce côté cola pas désagréable, la cannelle, de la fumée de cigare. Il y a avec cette pomme, de la mangue... cela semble sans fin, mais mon verre est vide.

 

Finale : Bien sèche, longue et boisée. La cannelle va confirmer sa présence. Toujours d'une belle intensité, elle maintient la bouche en éveil jusqu'au bout. De la fumée.

 

Nose: The tendency is vegetable, with dry fruit, caramel. There is also a rather powerful honey, sprinkled with a mixture of spices. It will require a small aeration before obtaining the creamy apple. I am rather amused to find him notes of cola, cucumber, the latter being very pleasant. Kiwi, old leather.

 

Palate: The mouth is sumptuous, powerful and of great accuracy. The start is fat and caramelized, but very quickly cut by a woody, spicy dryness. This remains powerful throughout the tasting. Then come back the aromas of the nose, vegetables, on the tea bag moist, this side cola not unpleasant, cinnamon, cigar smoke. There is this apple, mango ... it seems endless, but my glass is empty.

 

Finale: Dry, long and woody. Cinnamon will confirm its presence. Always very intense, it keeps the mouth alert until the end. Smoke.

 

Un magnifique whisky, qui va évoluer sans cesse. La puissance est mise au service du goût.

Bref un vieux brol que tout amateur de whisky voudrait avoir dans son bar, le hic comme toujours c'est le prix, comptez un petit billet de mille euros.

 

A ce sujet voici mon point de vue... Aucun whisky ne vaut ce prix. Je crois qu'au delà de 500 euros, le prix ne justifie plus le contenu, du point de vue du rapport prix/plaisir.

 

Ceci n'est toutefois pas une critique sur toutes ces bouteilles qui font exploser les compteurs.

Ces bouteilles sont souvent bien au delà de la portée du commun des mortels comme moi, parfois même sous forme d'échantillons.

Mais il faut alors savoir pourquoi nous serions disposés à claquer le carnet d'épargne des enfants !?

J'ai mon petit côté collectionneur, mais plus le temps avance, moins je suis acharné à chasser des distilleries qui résonnent d'une manière particulière pour moi.

L'une des raisons est que bien souvent les bouteilles que je peux toucher ne sont pas représentatives du style de la distillerie, embouteillée à 40% par un embouteilleur indépendant, bof, même pour un Port Ellen.

 

Je préfère privilégier l'expérience, fusse t-elle unique, sous forme d'un sample, comme cela sera le cas de ce très bon Convalmore.

Ensuite j'ai parfois la chance de mettre la main sur quelques centilitres de raretés, comme le Ladyburn, ce Port Ellen de chez Malts of Scotland, quelques Springbank ou Caperdonich etc... Je remercie donc encore ceux qui m'apportent une aide qui m'est précieuse.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article