750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Braeval 'Liquid Treasures'

 

Après un Craigellachie très moyen et un Allt-a-Bhaine en perte constante d'altitude, j'espère retrouver un niveau plus élevé dans cette unique version de Braeval chez l'embouteilleur Liquid Treasures.

 

Braeval a été fondée en 1973 par Seagram, sa production entre majoritairement dans des assemblages tels que Chivas, 100 Pipers ou Passeport.

Le même groupe fondera Allt-a-Bhaine deux ans plus tard.

 

Seagram va disparaître en 2001 et son portefeuille sera diviser entre Diageo et Pernod Ricard.

La distillerie fermera en 2002, pour rouvrir en 2008 après avoir bénéficié d'investissements.

 

Celle-ci est très moderne dans son fonctionnement, même si esthétiquement son style est plutôt traditionnel.

Elle est entre autre capable de fonctionner avec une seule personne à bord.

 

  • Braeval 18Y 'Liquid Treasures' 1994 / 2013. Bourbon Hogshead. 52,5%. 120 Bottles.

 

Nez : Le nez est gras et doux. Du beurre, du miel, de l'abricot bien mûr. Vanille, sucre vanillé, le rendu fait très naturel. C'est laiteux, vraiment très bien fait. Aucune attaque de l'alcool. Il y a quelque chose comme du melon vert ou assimilé. Avec l'aération se développent des senteurs plus herbacées, de légumes, de piments crus.

 

Bouche : Texture épaisse, grasse. Sirop de fruits, miel relativement intense. En arrière plan, sans excès, du bois apporte des arômes plutôt soutenus d'épices. Piments crus, clous de girofle. Du coup cela n'est ni très fruité, ni trop épicé. 

 

Finale : Melon cavaillon, frais, sans trop de sucrosité. Boisée, avec un apport de réglisse.

 

Un whisky qui propose des variations intéressantes, même si à titre personnel ce n'est pas le profil qui va me faire craquer.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article