750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Jameson Irish Whiskey

Lorsque l'homme d'affaire irlandais John Jameson fonde sa société en 1780, il fait l'acquisition d'une distillerie à Dublin.

Il lui faudra une vingtaine d'années pour arriver sur le podium des plus grands producteurs, avec près de 4.000.000 de litres de whiskey produits par an.

Il deviendra en 1805, tout simplement le plus grand producteur au monde.

 

Mais l'histoire du whiskey Irlandais est jalonnée d'épreuves brutales.

Les principales étant probablement le conflit pour l'indépendance de l'Irlande, qui conduit à nombre de restrictions du gouvernement britannique, notamment sur les exportations, privant les distilleries irlandaises du marché extérieur au Commonwealth.

La prohibition aux USA fut la seconde et probablement fatale, enfin presque.

Si l'on ajoute à cela les mouvements de tempérance, il faut juger le whiskey comme un rescapé de l'histoire.

 

Au début du 20ème siècle le whisky d'assemblage écossais inonde progressivement le marché, entre autre grâce à une réduction du coût de production, lié à une distillation d'un whisky de grain, mélangé au whisky de malt.

L'Irlande va s'accrocher à son célèbre Pure Pot Still et à nouveau connaître des heures difficiles.

 

En 1966 Jameson & Son va être à l'origine de ces fusions qui vont probablement permettre de survivre, ce sera la Irish Distillers.

Celle-ci regroupant les forces de Cork Distillers, Power & Son et bien entendu John Jameson & Son.

Le groupe mettra sur pied la géante Midleton, où est produit la quasi totalité du whiskey du groupe.

La distillerie d'origine est désormais un musée de la distillation, situé à Bow Street, à Dublin.

 

Je m'intéresse de plus en plus au whiskey irlandais, je suis jusqu'à présent vraiment séduit par la gamme Teeling, c'est ici l'occasion d'élargir ses horizons.

J'ai trouvé une box avec trois versions de Jameson en 5cl, pour moins de 10€, bon c'est une découverte comme une autre.

 

  • Jameson Irish Whiskey 'Midleton Distillery Bottling'. 40%.

 

Nez : L'approche est très douce. Légèrement crémeux, il n'est pas vide d'arômes et certainement pas agressif, comme il arrive d'en croiser dans ce spectre de prix, sous les 20 euros. Il y a du bois, du fruit sec, un peu de pomme-poire. C'est plutôt frais et franchement dans cette gamme de produit ça tient la route.

 

Bouche : L'attaque est douce, vanillée et plutôt moelleuse. Elle se fait un peu plus abrupte en seconde partie, mais je dirais que cela lui donne un peu de caractère, ce n'est pas un whiskey mou, sans être un blend instable. Un peu d'agrumes légèrement acidulées. Pomme, caramel.

 

Finale : Avec un peu d'amertume végétale et une point d'acidité la finale termine une dégustation honorable.

 

En conclusion, c'est un whiskey très convenable pour le prix.

Bien entendu pas destiné aux amateurs confirmés, qui risquent de s'ennuyer franchement, mais il se déguste en toute décontraction et a nettement plus d'intérêt que d'autres whiskies bas de gamme.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article