750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Dallas Dhu 1979

  • Dallas Dhu 33Y Licensed Bottling 1979 / 2013 Gordon & MacPhail. 43%.

 

Nez : C'est un nez bien fruité qui oscille entre poire et citron, qui ouvre le bal. Il lui faudra absolument une aération d'une vingtaine de minutes pour lever le bouclier. C'est encore un nez comme il n'y en a plus que trop peu. Il possède une sucrosité héritée du raisin mûr, un côté poussiéreux. Un boisé caramélisé.Un fond de sirop d'orange.

 

Bouche : Pour 43% la bouche est vive. L'aspect liquoreux vient l'apaiser. Fruitée toujours, sur ce mélange de poire cuite, d'épices douces. Du bois, du raisin. Des fruits en sirop, orange, ananas même si ce n'est pas une explosion de cette facette de la bouche. 

 

Finale : A tendance cireuse, celle-ci va s'assécher tout en douceur. Une amertume issue d'un petit zeste de citron va terminer le boulot exactement comme j'aime.

 

Je continue cette semaine à la découverte de whiskies rares en l'honneur de la naissance de mon fils.

Ce Dallas Dhu est une belle rencontre pour moi.

 

Nose: It is a nose very fruity oscillates between pear and lemon, which opens the ball. It will absolutely need an aeration of about twenty minutes to lift the shield. It is still a nose as there are only too few. It has a sweetness inherited from the ripe grapes, a dusty side. A caramelized wood. A background of orange syrup.

Mouth: For 43% the mouth is lively. The sweet aspect comes to appease it. Fruit still, on this mixture of cooked pear, sweet spices. Wood, grapes. Fruit in syrup, orange, pineapple even if it is not an explosion of this facet of the mouth.

Finish: With a waxy tendency, this one will dry out gently. A bitterness from a small lemon zest will finish the job exactly as I like.

I continue this week to discover rare whiskeys in honor of my son's birth.

This Dallas Dhu is a great meeting for me.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article